La Rochelle. Basket. NM1 : Rupella termine l’année sur une défaite contre Poitiers

Face à un PB86 au-dessus, le Stade Rochelais Basket, pourtant pas si loin de l’ancien pensionnaire de Pro B s’incline 73-80 au terme d’un match équilibré.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’après match à voir en fin de page.

Dans un match accroché, le PB86 sort vainqueur de ce derby. (©Corentin Cousin)

La Rochelle termine son bloc de 3 matchs à domicile par un revers avant de partir en vacance. La marche était trop haute contre le 3e du classement de NM1. Le Stade Rochelais n’a pas pu éviter la défaite contre le Poitiers Basket 86, 73-80.

L’ancien pensionnaire de Pro B a su imposer son rythme et l’intensité du haut niveau pour renverser les locaux, pourtant pas si loin de leur adversaire du soir.

Le derby de toutes les promesses

Un seul point d’écart à la fin des 10 premières minutes, cette rencontre entre rochelais et poitevins tient toutes ses promesses. Et Norville Carey met les premiers points maritimes d’un dunk rageur, le ton est donné.

Le PB 86 de son côté tient son rang de 3e du championnat et mène la vie dure à des Rochelais pourtant solides défensivement. Et ça se ressent au tableau d’affichage 17-16. Un mano à mano s’engage entre deux équipes, mais Poitiers monte le curseur d’un cran et prend un léger avantage de 7 points en début de second quart temps. 17-24.

Puis 21-32 et 11 points d’écart, le plus conséquent de la partie pour l’instant en faveur des Pictaves qui s’appuient sur son homme fort Relphorde (19 points à la mi-temps) et sur une adresse extérieure clinique.

L’avant-garde de François Sence emmené par le capitaine Arnaud Thinon, Desmond Quincy Jones et Norville Carey tente de réduire l’écart en mettant du rythme avant la pause, mais le PB reste implacable. 34-45 à la mi-temps.

Plus fort

Au retour des vestiaires, les visiteurs continuent de mettre de l’intensité dans une rencontre très très physique. On sent que le PB est un ancien pensionnaire de Pro B. Mais La Rochelle essaie tant bien que mal de tenir le rythme imposé par les Pictaves.

« L’absence de Ruphin s’est fait ressentir, car cela crée un déséquilibre dans notre jeu. Lorsqu’il est là, ça laisse plus d’espace à Arnaud (Thinon) et Gaëtan qui peuvent prendre plus de tir ». François Sence.

Avec le magnifique poster de Dargenton sur Gaétan Clerc, Poitiers montre les crocs et il y a toujours cette dizaine de points d’avance que les maritimes n’arrivent pas à combler à l’entrée du money time, 60-71.

Les cinq dernières minutes ne verront aucun miracle ou autre hold-up se produire. Le PB 86 s’impose sur le parquet de la salle Gaston Neveur, 73-80, et stoppe la série d’invincibilité de Rupella à domicile. Les Rochelais clôturent l’année civile à la 6e place du classement.

(Extrait vidéo) Réaction d’après match avec François Sence, coach du Stade Rochelais Basket.


Publicités


Basket, La Rochelle, Sport, Stade Rochelais Rupella, Vie des communes