La Rochelle. Basket. Ils l’ont fait, le Stade Rochelais est en Pro B !

À la faveur d’un match maîtrisé et sans réellement être inquiété, le Stade Rochelais Basket remporte son second face à face contre Mulhouse. Une victoire 81-65 synonyme d’accession à la Pro B.

Alors que La Rochelle vient d’accéder à la Pro B, Keith Wright a prolongé son aventure sous le maillot Rochelais. (©Antoine Colin).

Le Stade Rochelais Basket aurait pu être pris par l’enjeu de ces 40 minutes. Froid mentalement et solidaire collectivement, les maritimes sortent une prestation digne de la Pro B. Sérieux, les hommes du coach François Sence, qui partira à l’issue de cette saison, réussissent l’exploit de porter La Rochelle au niveau supérieur en disposant de Mulhouse, 81-65.

Même si les Rochelais savaient que MBA ne pouvait pas accéder à la Pro B, problème administratif oblige, La Rochelle n’était pas pour autant certaine de monter en cas de défaite. En effet, la Ligue aurait alors repêché une équipe de Pro B. Mais qu’importe, les Rochelais ont fait le job sérieusement.

Début solide

Comme à son habitude depuis ces derniers temps, le Stade Rochelais Basket fait un début de rencontre solide. Les hommes de François Sence ne semblent pas pris par l’enjeu et déroulent pour le moment son jeu. En place offensivement, et présent en défense, c’est naturellement que Rupella prend les commandes de ce match. 21-17 et 4 points d’avance pour les locaux.

Il faudra attendre plus de 4’30 minutes pour voir le MBA inscrire ses premiers points dans ce 2e quart. Inefficacité offensive mulhousienne ou forteresse imprenable rochelaise, en attendant La Rochelle prend le large. Jusqu’à 12 points d’avance, 29-17. Les maritimes sont maintenant dans un temps faible laissant ainsi les visiteurs grappiller leur retard. De -12, le MBA recolle à -6 sans compter la maladresse offensive des Alsaciens.

Grâce à un capitaine déjà en feu sur la ligne extérieur (14 pts à la pause) et un secteur intérieur dominateur, les Jaune et Noir reprennent le dessus. Ils infligent un 24-10 en un quart temps, et partent au vestiaire avec un matelas de 18 points. 45-17.

Jusqu’au bout

C’est un Stade Rochelais Basket survolté qui revient des vestiaires avec toujours les mêmes intentions : faire mal à son adversaire. D’abord grâce à Thinon à 3 points comme toujours. Puis, c’est au tour de Gaëtan Clerc et Cheikh Gassama dans la raquette de s’imposer pour enflammer la salle Gaston Neveur. 57-31 après 5 minutes de jeu dans ce 3e quart. La Rochelle fait les différences sur les drives et les pénétrations dans la peinture. Petit à petit et à l’usure, Rupella creuse l’écart. 28 points séparent les deux équipes à l’entrée de l’ultime quart temps de la saison, 64-46.

Les 10 dernières minutes ne seront qu’une formalité pour le Stade Rochelais Basket qui est dans la gestion. Une communion entre le public et les joueurs où chacun prend purement et simplement du plaisir. Mulhouse a bien tenté une ultime passe d’armes, en vain. Victoire du Stade Rochelais Basket sur le score de 81-65.

Cela faisait depuis 1988 que le basket rochelais n’avait plus vu la Pro B. C’est désormais chose faite. Dans la droite lignée des rugbymen, les basketteurs décrochent un exploit historique pour le club et pour toute la cité portuaire.


Publicités


article, Basket, La Rochelle, Sport, Stade Rochelais Rupella