La Rochelle. Basket. Bien débuter les phases finales contre Lyonso

Le basket est de retour après une trêve de quelques semaines. Après avoir accroché le Top 5 à l’issue de la saison régulière, le Stade Rochelais Basket entame les phases finales.

Les coéquipiers de Keith Wright devront batailler pour sortir de ce premier match des phases finales avec une victoire. (© Corentin Cousin)

Ce vendredi 11 mars à 20h, le basket reprend ses droits dans la salle Gaston Neveur de La Rochelle pour le début des phases finales. Finalement 5e de leur poule à l’issue d’un sprint final réussi, les Maritimes entament cette phase finale avec la volonté d’enchaîner.

Au menu du premier des dix matches au programme, une formation de Lyon qui n’en finit plus de surprendre.

Repartir du bon pied

Promus administrativement en NM1 à l’intersaison, les joueurs du coach Rhennam viennent de réaliser une première partie de saison étincelante, avec un bilan plus que positif de 18 victoires pour 8 revers.

4e de la poule haute, à l’heure de démarrer cette série de dix matches, les Lyonnais ont le haut du panier en ligne de mire. Et la team Lyonso a de quoi espérer un bon démarrage, car c’est une équipe qui voyage bien. En 13 déplacements, elle a décroché 8 victoires lors de première phase. Malgré ça, elle n’a pris qu’un seul des 4 matchs disputés sur le parquet des autres membres du Top 5.

Donc, pour rattraper son maigre retard, Lyonso aura fort à faire sur le parquet de Gaston Neveur. Et pour cause, sur une série de quatre succès de rang, les hommes de François Sence ont déjà besoin de points.

10e avec neuf unités au compteur, les Rochelais se doivent d’enchaîner, s’ils veulent grimper au classement. Avant de se déplacer à Caen mardi prochain, ils ont l’opportunité de bien débuter à la maison, devant un public qui sera totalement acquis à leur cause.

Toutefois, le bilan face aux membres du Top 5 n’est pas très avantageux, avec une seule victoire pour 7 défaites. La Rochelle commence donc la phase 2 à la dernière place de la Poule Haute.

Emmenée par son intérieur Norville Carey (15,5 pts par match; 6 rebonds par match) et son arrière/meneur Gaëtan Clerc (11,4 pts; 5,6 passes décisives), La Rochelle reste une équipe solide qui va tout faire pour décrocher un succès et ainsi poursuivre sa bonne dynamique.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Basket, La Rochelle, Sport