La nouvelle option du collège Saint Sacrement d’Aigrefeuille-d’Aunis : le E-Sport

Le directeur du collège Saint Sacrement à Aigrefeuille-d’Aunis propose à ses élèves depuis la rentrée de septembre un cours pour le moins singulier et inédit.

Cet article est également composé d’un reportage vidéo à voir en fin de page.

La salle de classe de l’option e-sport du collège Saint Sacrement du collège d’Aigrefeuille d’Aunis. (©Corentin Cousin).

Jouer aux jeux vidéo au collège, impossible allez-vous penser. Figurez-vous que depuis septembre dernier, le directeur du collège Saint Sacrement d’Aigrefeuille-d’Aunis, Lionel Redon, vient d’ajouter l’option e-sport au programme.

Attention, cette matière reste une option à l’instar du latin ou du théâtre par exemple.

Le premier collège de France

“À ma connaissance, nous sommes le seul collège de la région et même de France à proposer cette option”, se félicite le directeur qui a réfléchi à cette mise en place depuis 2019. Toutefois, l’apparition de cette nouvelle matière ne se fait pas sans un projet pédagogique derrière.

L’initiation permet développer l’esprit d’analyse, de résolution, de proposition, et d’explication, mais également d’acquérir des connaissances sur une culture ainsi que des méthodes faisant référence au e-sport tout en gravitant autour du gaming”. Lionel Redon.

Sur PC ou sur tablette, les collégiens jouent tout en analysant les raisons de leur victoire ou inversement les causes de leur défaite. “Nous n’utilisons pas que les supports numériques puisque les élèves peuvent également jouer sur des jeux de plateaux pour étudier”.

Et pour coordonner tout cela, une enseignante de technologie, elle-même joueuse de jeu vidéo, Dominique Gaudineau. “Comme dans un cours traditionnel, on structure la classe avec différents ateliers et sur différentes thématiques, par exemple en ce moment nous sommes sur l’analyse de la stratégie”, indique-t-elle.

Sous conditions

Toutefois, pour faire partie de cette option, il y a quelques conditions à remplir. En effet, les élèves doivent avoir un minimum de 12 de moyenne générale et un comportement irréprochable pour espérer intégrer la classe e-sport.

« On avait une quarantaine d’enfants qui souhaitaient venir dans la section e-sport donc on demande une certaine exigence pour pouvoir y entrer ».

Au total, ils forment un groupe de 24 élèves. De Rocket League à League of Legends en passant par Fortnite, les collégiens ne boudent pas leur plaisir.

Bientôt une équipe

Et déjà, le collège Saint Sacrement a de la suite dans les idées. Si cette option a des vocations pédagogiques, l’ambition à terme est de bâtir une équipe de e-sport aux couleurs du collège.

Nous aimerions lancer une équipe dans des compétitions, notamment une qui va se dérouler à Poitiers et qui est organisée par l’association FuturoLan”. Lionel Redon.

Le directeur de l’établissement est déjà en pourparlers avec l’UGSEL, “l’organisme qui s’occupe du sport dans le secteur privé, équivalent à l’UNSS dans le public”, sur cette réflexion du e-gaming et des compétitions entre les collèges au même titre que le sport.

Plus d’infos : Collège Saint Sacrement – Option Gaming

Voir le reportage



Vous aimerez peut-être lire aussi


Aigrefeuille, Société, Vie d'ailleurs, Vie des communes