Faire le tour de l’île de Ré à la nage, le défi fou des sauveteurs de la SNSM

Lors d’un grand défi solidaire qui aura lieu ce samedi 4 juin, les nageurs sauveteurs de la SNSM vont entreprendre de faire le tour de l’île de Ré à la nage, soit 70 kilomètres.

14 sauveteurs de la station SNSM de l’île de Ré vont entreprendre le tour de l’île à la nage en relai. (©SNSM)

Dans la catégorie insolite, les sauveteurs de la SNSM se sont lancé un incroyable défi : celui de faire le tour de l’île de Ré à la nage. Dès 8 heures, ce samedi 4 juin, 14 sauveteurs bénévoles de la station SNSM de l’Île de Ré se jetteront à l’eau du port de Saint-Martin-de-Ré.

L’objectif est de parcourir à la nage entre 36 et 40 milles nautiques selon les courants, soit 70 kilomètres.

En relai

Bien évidemment, ce grand défi ne sera pas une course en ligne, mais bel et bien un relai entre les 14 sauveteurs qui prennent part à ce challenge. Et parmi eux, le président de la SNSM de l’île de Ré lui-même, Denis Chatin, mouillera le maillot, ou du moins la combinaison.

L’idée vient de moi, donc ils m’ont donné le privilège d’être le premier relayeur. (rire) ». Denis Chatin.

Les nageurs se relaieront toutes les 30 minutes à 1 heure de nage, sauf lorsque les courants seront de face. « On va se relayer toutes les 10 minutes pour continuer d’avancer et de ne pas user nos forces inutilement ».

Il estime que le parcours devrait être bouclé en 30 heures en fonction des courants. Sans masques, tubas, ni palmes, les Sauveteurs en Mer ont fait le choix de s’équiper uniquement de combinaisons et lunettes de nage pour complexifier le challenge.

Un bon moyen de communication

Si cet exploit est avant tout un challenge en interne de cohésion à l’initiative du président, il est aussi un excellent moyen de communication. Le but ne sera pas de récolter des fonds, pourtant essentiel au bon fonctionnement des différentes stations.

Ce défi permet de non seulement communiquer et faire parler de la SNSM, mais également de montrer à la population de quoi on est capable dans l’eau. Nous ne sommes pas toujours sur des bateaux ». Denis Chatin. 

Suivis par leur vedette de sauvetage, semi-rigide et jet ski qui resteront opérationnel en cas d’interventions sur la zone, les sauveteurs profiteront également de ravitaillement à bord d’un catamaran loué pour l’occasion.

L’arrivée est estimée le lendemain aux alentours de 14 heures toujours au Port de Saint-Martin-de-Ré.


Publicités


article, Île de Ré, Société, Vie des communes