Esnandes : un rassemblement de voitures anciennes en faveur des réfugiés ukrainiens

La mairie d’Esnandes, l’association des voitures anciennes l’ARVA et la Maison de la Baie du Marais Poitevin ont organisé ce samedi 30 avril une grande journée de festivités pour aider les réfugiés ukrainiens hébergés dans la commune.

L’article est accompagné d’un reportage vidéo à voir en bas de page.

Le public présent a pu faire un tour de voitures anciennes au profit des réfugiés ukrainiens. (©Ludovic Sarrazin).

Ce samedi 30 avril, la commune d’Esnandes du maire Didier Geslin a organisé tout au long de la journée, un rassemblement de voitures anciennes en faveur des familles ukrainiennes hébergées à Esnandes.

Une solidarité qui s’est rapidement mise en place. « Elle s’est faite naturellement et la commune d’Esnandes a répondu présente tout de suite. On a eu la chance d’avoir un certain nombre de personnes qui s’est mobilisé pour leur venir en aide », indique Didier Geslin.

15 réfugiés au maximum

15 réfugiés ukrainiens sont donc installés sur la commune. Esnandes a par la même occasion atteint sa capacité maximale d’accueil. 5 d’entre eux ont été logés dans un gîte communal. Quant aux 10 autres, arrivés cette semaine de Fouras, le maire a ouvert les Mobil-homes municipaux pour les héberger et différents leviers ont été actionnés pour subvenir à leur besoin.

On a ouvert pour les enfants les écoles dans lesquelles ils ont gratuitement accès à la cantine. Des gens ont spontanément amené du mobilier pour rendre les Mobil-homes habitables. Nous avons acheté un frigo également pour stocker la nourriture. » Didier Geslin.

Et parmi les réfugiés, Katerina, elle est arrivée le 14 mars dernier avec ses trois enfants et sa sœur. Déjà passée par la France à six reprises, elle réussit à s’adapter, mais non sans difficultés.

Ce n’est pas facile, car notre mentalité, notre relation entre les hommes et femmes sont différentes. Chez nous, la chose la plus grave c’est la liberté. Mais tout le monde a été très gentil avec nous dès notre arrivée. Ils ont le cœur sur la main et on sait que l’on peut compter sur eux ». Katerina.

Le reste de sa famille et son mari sont toujours en Ukraine sous le feu des bombes russes. Une situation difficile à gérer pour la jeune femme qui ne cesse de s’inquiéter pour ses proches.

Mon mari, ma mère et mon père sont restés là-bas. J’arrive à communiquer avec eux, mais les nouvelles ne sont pas bonnes. Nous devons attendre le 9 mai prochain, car pour Poutine il semblerait que ce soit une grande date pour prendre une nouvelle fois la ville de Kiev ». Katerina.

Tous mobilisés

Tout un programme a été concocté par la mairie d’Esnandes en collaboration avec l’ARVA et Frédéric Braud, le  président de la Maison de la Baie du Marais Poitevin , mais également président de l’association Esnandis.

On a commencé la journée par un troc de plantes, puis elle s’est poursuivie par un pique-nique commun. À 14h il y a eu un concert de Jazz animé par une jeune artiste d’Esnandes. Et en fille rouge, l’ARVA propose des baptêmes de voitures anciennes ». Frédéric Braud.

Et justement, Bernard Meunier, le président de l’ARVA a mobilisé ses membres pour venir, modestement, à son échelle, en soutien aux réfugiés ukrainiens.

Cela permet de faire, non seulement partager notre passion avec le public présent, mais surtout cette journée nous permet de récolter des fonds de manière à aider deux familles ukrainiennes récemment accueillies à Esnandes ». Bernard Meunier.

Baptême de voitures anciennes donc, marché de producteurs locaux et concert, une journée festive sous le signe de la solidarité. Une solidarité qui a permis, le temps d’un instant, pour les familles de ne plus penser à cette guerre et ainsi vivre sous le symbole de la liberté.

Voir le reportage.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


Esnandes, Société, Vie des communes