Covid-19. En Charente-Maritime, le nombre de contaminations continue sa chute vertigineuse

La chute vertigineuse du nombre de cas contaminés au Covid-19 se poursuit en Charente-Maritime. Avec un taux d’incidence de 475 cas pour 100 000 habitants, le département semble enfin se libérer de l’emprise du virus.

En Loire-Atlantique, le nombre de personnes testées positives au Covid s'est élevé à 10 720 entre le 16 et le 22 avril 2022 contre 16 333 sur la période précédente
En Charente-Maritime, le taux d’incidence continue de baisser. Il est de 475.83 cas pour 100 000 habitants. (©DR)

Les semaines passent et la situation épidémiologique se détend en Charente-Maritime. Taux d’incidence, de positivité, hospitalisations… Tous les indicateurs virologiques sont en baisse. 

Une décrue assez brutale qui s’illustre à travers le nombre moyen de nouvelles hospitalisations quotidiennes. Le 3 mai, 10 nouveaux patients ont été hospitalisés, soit 16,67 % de moins que la semaine précédente. 

Un reflux de l’épidémie

Les autorités sanitaires ont constaté une nouvelle diminution du nombre de personnes contaminées et du nombre de malades hospitalisés. La situation est similaire à celle affichée au niveau national.

Et chez nos voisins des Deux-Sèvres ? Le ralentissement de la circulation virale se poursuit en Deux-Sèvres. Les taux d’incidence et de positivité diminuent (TI : 469,9 cas pour 100 000 habitants ; TP : 31,3 %). L’activité de dépistage baisse considérablement en cette seconde semaine de vacances scolaires : 5 596 tests réalisés cette semaine. La circulation virale demeure particulièrement active chez les 90 ans et plus (785 cas pour 100 000 habitants) ainsi que les 70-79 ans.

En Charente-Maritime, par exemple, le taux d’incidence a chuté de 27 % en sept jours. Idem pour le taux de positivité qui est actuellement de 27.64 %, soit 10 % de cas positifs en moins en une semaine. Toutefois, la circulation virale dans le département reste quasi exclusivement liée au variant Omicron, comme pour la région.

Nouvelle baisse au niveau de l’Hôpital.

Au niveau des hospitalisations, les chiffres sont aussi très encourageants. À ce jour, la moyenne des nouvelles hospitalisations quotidiennes a encore diminué par rapport à la semaine précédente (10 patients, soit -16.67 % en 7 j).

Selon les autorités sanitaires, 120 personnes sont aujourd’hui hospitalisées à la suite d’une contraction du virus en Charente-Maritime. Un chiffre qui peut paraître encore lourd, mais à relativiser puisque ce taux a chuté d’environ 18 % en quelques jours. 

En revanche, le nombre de patients en soins critiques (8) augmente légèrement depuis le début de la semaine (+ 14.29 % en 7j) même si le taux d’occupation (25.49 %) dans les hôpitaux charentais maritimes est moindre (-8.70 % en 7j).

Du côté de la vaccination, la situation peine à évoluer. Le nombre quotidien de personnes ayant reçu au moins une dose reste au même niveau. Cela peut s’expliquer par la forte mobilisation des habitants du département qui sont massivement allés se faire vacciner au moment du pic épidémique.

Le taux de vaccination des personnes majeures dépasse d’ailleurs les 95 % (96.26 %). Actuellement, 550 933 personnes sont complètement vaccinées.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Charente-Maritime, Santé, Vie des communes