En Charente-Maritime, 8 plages ciblées par l’ARS pour la qualité insuffisante de l’eau

Jeudi 23 juin, l’ARS Nouvelle-Aquitaine a répertorié toutes les plages de Charente-Maritime pour connaître la qualité des eaux de baignade. L’objectif ? Prévenir tout risque pour la santé des baigneurs.

Sur 100 sites, 8 plages ont été ciblées par l’ARS Nouvelle-Aquitaine pour une eau de qualité insuffisante. (©LudovicSarrazin)

Après avoir effectuée une multitude d’analyses sur une centaine de zones de baignade en Charente-Maritime, de mi-juin à début septembre, l’Agence régionale de santé a classé ces plages par catégorie pour mieux connaître la qualité de l’eau sur ces sites touristiques. Des résultats dévoilés dans un communiqué publié jeudi 23 juin sur leur site.

94 % des sites conformes en 2021

Cette étude a été réalisée en 2021. Au total, 91 plages en bord d’océan ont été analysées et 9 en bord de lac ou de rivière. Ces sites sont répartis sur 44 communes.

Depuis la publication de la directive du Conseil des Communautés Européennes du 8 décembre 1975, la mission de contrôle sanitaire des eaux de baignades a été développée, en France, par le ministère en charge de la Santé Publique.

Cette action à caractère préventif, renouvelée chaque saison estivale, permet aux touristes comme aux locaux de mieux choisir leur site puisque les résultats de ce contrôle et les classements qui en découlent permettent aux responsables locaux de renseigner les vacanciers sur la qualité des eaux et les risques pour la santé.

En Charente-Maritime, ces analyses ont abouti à 94 % de résultats conformes. Deux indicateurs de contamination fécale sont recherchés en priorité lors des analyses : Escherichia Coli et entérocoques intestinaux. Par ailleurs, 8 plages ont été ciblées comme ayant une eau de qualité insuffisante.

Ils sont des éléments pour définir les procédures de gestion des zones de baignades y compris dans certains cas, l’interdiction de baignade, temporaire ou permanente », déclare l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

Parmi elles, on retrouve : les deux plages d’Aytré (Platin Nord et Platin Sud), qui font l’objet d’une interdiction de baignade permanente depuis 2018, la plage Nord de Fouras, les plages Nord et du front de mer de Port-des-Barques, la plage de Bourcefranc-le-Chapus, la plage des Vergnes à Meschers-sur-Gironde et enfin le lac Baron Desqueyroux à Montendre.

Chacun peut connaître en temps réel la qualité des eaux de baignade de son lieu de vacances en consultant le site Baignades du ministère de la santé sur http://baignades.sante.gouv.fr/baignades/editorial/fr/accueil.html

Publicités


article, La Rochelle, Société, Vie des communes