Covid-19 : J-11 avant la fin du pass vaccinal et du port du masque en intérieur

Le Premier Ministre Jean Castex a dévoilé les dernières dates de la sortie de crise sanitaire au JT de 13h de TF1. Dès le lundi 14 mars prochain, le masque en intérieur et le pass vaccinal ne seront plus obligatoires.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi, à compter du 14 mars, la fin du port du masque partout où il était obligatoire sauf dans les transports et la suspension du pass vaccinal. (©Ludovic Sarrazin)

Vous sentez cette douce odeur de liberté ? Après des mois et des mois d’attente et de crispation autour de la crise sanitaire, les indicateurs sont en baisse et le Premier ministre Jean Castex a sauté sur l’occasion pour annoncer une deuxième étape dans la levée des mesures sanitaires. Est-ce le signe d’un clap de fin pour le Covid-19 ? Difficile de pronostiquer même si les nouvelles sont bonnes.  

En attendant, le masque en intérieur n’est plus obligatoire dans les lieux soumis au pass vaccinal depuis le 28 février. Dorénavant, vous pourrez entrer sans masque dans des lieux publics comme les cinémas, les restaurants, les théâtres ou les bars… Mais attention, il y a tout de même quelques conditions. Les trois doses sont toujours indispensables. Autrement dit, si votre pass est valide, et seulement s’il est valide à l’entrée, vous pourrez entrer sans masque.

Un vent de liberté !

Depuis le 16 février, les discothèques ont réouvert leurs portes, il est possible de consommer de la nourriture dans certains lieux et de prendre un café au comptoir d’une brasserie. Certaines restrictions sanitaires, comme la fin des jauges dans les établissements accueillant du public assis et du télétravail obligatoire, ont été levées dès le 2 février 2022.

« La situation s’améliore grâce à nos efforts collectifs et les conditions sont réunies pour une nouvelle phase d’allègement des mesures », a déclaré Jean Castex

Aujourd’hui, l’allègement des mesures sanitaires se poursuit avec le déclin progressif de la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19. Alors, s’il reste encore quelques endroits où le masque est toujours de rigueur, notamment dans les lieux non soumis au pass comme les grandes surfaces, les transports en commun, les entreprises, les hôpitaux, les services publics, les magasins et les bureaux, le pass vaccinal sera suspendu « partout où il s’appliquait » à partir du 14 mars.

Cette date marquera également la fin du port du masque obligatoire « dans tous les lieux où il est encore en vigueur », à l’exception des transports collectifs, « compte tenu de la promiscuité ». Dans les établissements médicaux, « le pass sanitaire reste en vigueur, de même que l’obligation vaccinale », a précisé Jean Castex.

Les restrictions levées depuis le mercredi 16 février :
La consommation et la vente de nourriture et de boissons dans les stades, les cinémas ou les transports en commun sont de nouveau autorisées. Les concerts debout et la consommation debout dans les bars peuvent reprendre. Les discothèques, clubs et bars dansants peuvent rouvrir. Toutefois, le passe vaccinal y est obligatoire et le port du masque recommandé.
Les restrictions sanitaires levées le 2 février 2022 :
Tous les équipements qui accueillent du public assis peuvent fonctionner à pleine capacité, sans limitation du nombre de visiteurs admis, en respectant l’obligation du port du masque. Cette levée de restriction concerne notamment les stades et les salles de spectacles de grande dimension qui ne pouvaient accueillir plus de 2 000 personnes en intérieur, et 5 000 en extérieur. Le télétravail (3 jours minimum) n’est plus obligatoire mais reste recommandé. Les entreprises décideront du niveau adéquat, dans le cadre de leur dialogue social interne. Le port du masque n’est plus exigé en extérieur : centres-villes, marchés de plein air, remontées mécaniques et files d’attente des stations de ski.                                                                                                        Les restrictions levées à partir du 14 mars :
A partir du lundi 14 mars, suspension de l’application du pass vaccinal « partout où il s’applique » et fin du port du masque obligatoire dans tous les lieux où il est encore » appliqué, « c’est-à-dire plutôt à l’intérieur », a déclaré le Premier ministre.

D’autres mesures ont aussi été prises à l’échelle départementale. Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a annoncé la fin de l’obligation vaccinale contre le Covid dans cette collectivité ultramarine et le gouvernement a décrété mercredi dernier la fin de l’état d’urgence sanitaire en Guyane et à Mayotte.


Publicités


article, Coronavirus, Société, Vie des communes