Cinq ans de prison avec sursis pour le chauffeur du camion responsable de l’accident de Rochefort

Jeudi 5 mai, le tribunal judiciaire de La Rochelle a rendu son délibéré dans le drame où 6 adolescents avaient perdu la vie le 11 février 2016.

Tribunal de La Rochelle ©Y.picard
Au tribunal de La Rochelle le prévenu a été condamné à 5 ans de prison avec sursis, 1,4 million d’euros lui est réclamé. (©Y.Picard. Illustration)

Tout comme il l’avait fait lors des deux jours d’audience d’un procès hors norme les 28 et 29 mars derniers, Mathieu Saurel a assumé ses responsabilités. Vêtu de sombre, celui qui aura trente ans en décembre prochain s’est approché à la barre afin d’entendre la décision du tribunal.

Un peu plus d’un mois en arrière le ministère public avait requis cinq années d’emprisonnement dont 3 avec sursis à l’encontre de celui qui était jusqu’alors inconnu de la justice et dont les qualités avaient toujours été louées par son employeur.

Ce dernier, la société Eiffage, mis en examen avait bénéficié d’un non-lieu. En préambule de son délibéré, le président du tribunal est longuement revenu sur les motivations de sa décision, « le camion était régulièrement entretenu. Son état était normal pour les experts. Il n’y a pas eu de dysfonctionnement des vérins de manœuvre de la ridelle, malgré la fuite signalée par le chauffeur »

Un point qui avait longuement porté au débat en mars dernier. Tout comme d’ailleurs le fait que la ridelle ait pu s’ouvrir en roulant ce 11 février 2016 sur le port de Rochefort entre 7h08 et 7h10. Une thèse qu’avait soutenu à demi-mot, Mathieu Saurel. Les deux experts cités à l’audience avaient démontré le contraire.

« C’est une faute simple. Il y a eu négligence et inattention »

« C’est une faute simple. Il y a eu négligence et inattention », conclu le tribunal. Avant de revenir sur la personnalité du prévenu qui a certainement pesé dans la balance au moment de la prise de décision,

Vous menez une vie honnête et droite. Vous n’avez pas manqué aux obligations de votre contrôle judiciaire. Vous avez vécu 6 ans éloigné de vos proches. Lors de l’accident, vous n’aviez pas fait usage de stupéfiant et d’alcool. Il n’y avait pas de téléphone au volant non plus ». Le tribunal.

Le tribunal a donc privilégié une peine entièrement assortie du sursis simple. Mathieu Saurel est également interdit de conduire tout véhicule terrestre à moteur durant 5 ans, hormis ceux nécessitant le permis A et B.

Ce jeudi 5 mai, vient de se clore à La Rochelle 6 années de procédure et de deuil lourd à porter pour les familles des victimes et le chauffeur. « Justice est faite », indique Jean-Marc Aulier, le père de Kevin, décédé le 11 février 2016.

1,4 million d’euros réclamé

« Tout le monde souhaite que ça s’arrête », assure Me François Gombaud. Ni le parquet ni Mathieu Saurel ne devraient faire appel de la décision. Si le volet pénal devrait donc être clos, il n’en est pas de même sur le plan civil.

Une somme de près de 1,4 million d’euros est réclamée au total par les nombreuses parties civiles. Avant de quitter la salle d’audience, victime d’un malaise, Mathieu Saurel s’est effondré. Il a très vite repris ses esprits, soutenu par sa famille présente à ses côtés.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Faits divers, La Rochelle, Vie des communes