Châtelaillon-Plage : Grégory Coutanceau reprend les fourneaux de l’hippodrome

Le 3 mars dernier, Grégory Coutanceau est venu visiter les installations du restaurant de l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, qu’il va reprendre pour une durée de 3 ans.

Bertrand Rivière, président de la société des courses de l’hippodrome de Châtelaillon, et Grégory Coutanceau ont officialisé leur collaboration pour une durée de 3 ans. (Grégory Coutanceau)

Le chef Grégory Coutanceau est venu prendre ses marques dans le restaurant de l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, jeudi 3 mars. En effet, la Maison de cuisine du Rochelais va reprendre les fourneaux.

Un restaurant est ouvert uniquement lors des 10 journées de courses hippiques de la saison qui s’étend du mois de mars à novembre.

Pour 3 ans

La Maison de cuisines Grégory Coutanceau s’installe pour les 3 prochaines années aux bords des pistes de l’hippodrome. Un restaurant panoramique apprécié pour sa vue sur la piste de course au cours d’un déjeuner ou d’un dîner pendant les différentes courses hippiques organisées tout au long de l’année.

« C’est un restaurant intéressant pour nous au point de vue de son positionnement géographique. Cela permet de toucher un public différent de ceux qui ont coutume de venir dans nos différents endroits », indique Grégory Coutanceau.

3 ans pour le moment, mais l’hypothèse de voir prolonger la collaboration entre l’hippodrome châtillonnais et le chef rochelais ne sont pas utopiste.

Une cuisine de brasserie

La cuisine de brasserie est chère à Grégory Coutanceau, et c’est donc cette cuisine qu’il souhaite propose aux fidèles visiteurs et aux parieurs, habitués des champs de courses. Des plats traditionnels, avec le savoir-faire des équipes du chef et le respect des produits du terroir.

« Le menu sera à 33 euros avec au choix, trois entrées, trois et trois desserts ». Grégory Coutanceau.

Pourquoi trois, car les convives auront donc le choix entre des produits plutôt orientés vers la mer, la terre ou à destination des végétariens. L’objectif est que le menu puisse être accessible à tout le monde.

Le service ne sera proposé que le midi étant donné que les courses débutent à 14 heures pour une capacité de 230 couverts par services.

Une première pour Gregory Coutanceau qui a soif de nouveau challenge qui est dans la même dynamique et le même esprit que le service traiteur qui régale les papilles des supporters du Stade Rochelais. Un moyen pour la maison du chef rochelais d’apporter son soutien au monde sportif de La Rochelle.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Châtelaillon-Plage, Hippisme, Société, Vie des communes