Charente-Maritime : épidémie de grippe aviaire, obligation de confiner aussi la volaille

Publicités

A compter de ce 17 novembre, les éleveurs de volaille ont obligation de confiner leurs élevages pour cause de risque d’épidémie d’Influenza aviaire.

La-volaille-devra-rester-confinee-a-compter-du-17-novembre.-©Adobe-Stock-illustration-
La volaille devra rester confinée à compter de ce 17 novembre. (©Adobe Stock illustration)

Les éleveurs de Charente-Maritime, qu’ils soient amateurs ou professionnels, doivent, à compter de ce 17 novembre, protéger leurs élevages contre une possible épidémie d’Influenza aviaire “hautement pathogène (IAHP) de souche H5N8“.

Le 6 novembre dernier, la préfecture avait placé le département de la Charente-Maritime au niveau risque “élevé” car le territoire est traversé par un couloir migratoire susceptible d’être un vecteur de propagation de l’épidémie.

Foyer de contamination en Haute-Corse

Après la détection d’un foyer de contamination en Haute-Corse des mesures sanitaires renforcées ont été décidées par le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Julien DENORMANDIE. “Le cas a été identifié dans le rayon animalerie d’une jardinerie située à proximité de Bastia, suite à la constatation de mortalités anormales parmi les volailles détenues. Tous les oiseaux ont été euthanasiés.”

Les mesures de précaution préconisées afin de limiter les risques de contamination :

Claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
Interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
Interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
Interdiction d’utilisation d’appelants.

Par Ludovic Sarrazin.


568views

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Société, Vie des communes