La Rochelle : des commerçants étouffés par le confinement manifestent devant la préfecture

Publicités

Ils étaient entre 250 et 300 petits commerçants, restaurateurs et artisans de Charente-Maritime à s’être rassemblés symboliquement devant la préfecture à La Rochelle vendredi 20 novembre à l’appel du collectif “Non-essentiel”.

Un regroupement pour crier leur détresse et leur colère face à un gouvernement qui ne les entend pas et qui les caractérise de “non-essentiels”.

Ceux qui n’ont pas encore mis la clé sous la porte de façon définitive, survivent avec les aides accordées par Bercy, des aides qui s’avèrent beaucoup trop maigres pour certains, en espérant un déconfinement proche mais sans pour autant se faire de grandes illusions.

Un déconfinement partiel pour fin novembre

Une délégation a été reçue vers 16h par le préfet de Charente-Maritime Nicolas Basselier mais qui dans tout les cas n’a pas le pouvoir de desserer l’étau du confinement.

L’espoir pour certains des 300 manifestants réside aujourd’hui dans un déconfinement partiel à partir du 27 ou 28 novembre prochain dont les modalités devraient être annoncées par Emmanuel Macron mardi 24 novembre.

Les restaurants et les bars quant à eux ne devraient pas pouvoir ouvrir leur porte avant le 15 janvier prochain.



Reportage : Ludovic SARRAZIN / Erwan MILON.

802views

Vous aimerez peut-être lire aussi


Economie, La Rochelle, Société, Vie des communes