Basket. NM1. La Rochelle : Rupella renverse Challans et poursuit sa dynamique

Le Stade Rochelais Rupella s’impose contre Challans Vendée Basket, 89-83 à domicile et continue sur sa belle lancée initiée sur le parquet de Toulouse.

Norville Carey conclut cette remontada contre Challans d’un dunk laissant la salle Gaston Neveur exulter. (© Corentin Cousin).

La dernière victoire sur le parquet toulousain avait fait du bien, celle-ci contre Challans enclenche une dynamique. Le Stade Rochelais confirme le bon match établi à l’extérieur en remportant un match fou contre les vendéens de Challans.

Pourtant mal partis, les rochelais ont su renverser le match en seconde période. “On a manqué de concentration pendant les deux premiers quarts, expliquera Gaétan Clerc à la fin du match, mais on a su avoir cette prise de conscience collective et retrouver notre niveau de jeu”.

Faux départ

Alors que les maritimes avait bien entamé les premières minutes en infligeant d’entrée un 5-0, Challans n’a pas tardé à se réveiller. Plus posé offensivement, les vendéens grappillent leur retard et font même mieux en menant les débats, plus prompt sur les rebonds. Les rochelais peinent à régler la mire tandis que le CVB plante.

Dans le dur, les rochelais encaissent un 6-0 en 2 minutes. Les visiteurs s’appuient sur ses valeurs sûres à l’image Mike Joseph et Romain Dardaine qui marqueront l’essentiel des points vendéens. Rupella subit le rythme et l’adresse des visiteurs, malgré le capitaine rochelais Arnaud Thinon qui tente de sonner la révolte à trois points. 22-27 à la fin du premier quart.

Le début du second quart n’est pas mieux. En 5 minutes de jeu, soit la moitié du quart temps, Rupella n’inscrira qu’un seul petit point. Mais Challans peine toutefois à prendre réellement le large. 24-29.

Alors les vendéens hausse le ton tout en profitant des fautes et de l’imprécision rochelaise pour gérer son avantage et même l’accroitre. Pourtant La Rochelle semble mieux et retrouve quelque peu des couleurs, mais cela peine à se traduire au tableau d’affichage. Finalement, le CVB part aux vestiaires avec 10 unités d’avance. 36-46.

La maladresse rochelaise avec seulement 4/14 au shoot extérieur aura eu pour cette première mi-temps raison de l’impuissance des locaux. Aucun Jaune et Noir ne dépasse le seuil des 10 points tandis que du côté challandais, deux joueurs, Romain Dardaine (14) et Mathieu Bigote (12) ont franchir cette barre.

Sonner la révolte

Au retour des vestiaires, si les rochelais sont un peu plus adroits, le CVB gère son matelas de 10 points. Les oublis défensifs pénalisent les maritimes qui continuent avec leur imprécision offensive. Pourtant, Franck Seguela par deux fois réussit ses tentatives extérieures.

Il faut attendre le milieu de ce 3e quart temps pour voir la révolte rochelaise s’enclencher grâce à sa défense plus dure. Petit à petit, les locaux refont leur retard. De 10 points, il passe à un petit point d’écart à 2 minutes de la sirène et même, reprend l’avantage pour la première fois depuis le début de la rencontre par un dunk de Franck Seguela qui enflamme la salle Gaston Neveur. 60-57.

Le CVB bafoue son basket. Sans solutions sur ses possessions, ils butent sur une défense de fer. Galvanisé, le Stade Rochelais Rupella sort un 27-12 dans cet avant-dernier quart pour recoller et désormais mener cette rencontre. 63-58

A l’entame du dernier quart, les rochelais poursuivent sur leur lancée. Et c’est désormais le CVB qui laisse trop de largesses défensives que La Rochelle sait exploiter. Ajouter à cela, la mire totalement réglée pour les hommes de François Sence. Les maritimes appuient sur l’accélérateur et ne font qu’accroitre leur avantage puisque c’est à leur tour de mener de 10 points à l’entrée du money time, 76-66. Seul intérieur disponible sur la feuille de match challandaise, Mike Joseph sortira sur 5 fautes personnelles alors qu’il reste encore 8 minutes à jouer.

Plus libérés en attaque, les Jaune et Noir sont également plus créatifs pour trouver des tirs ouverts et ainsi rétablir leur adresse à trois points. De son côté, le jeu challandais brille par l’adresse perdue qui leur avait permis de dominer les débats en première période.

Dans le money-time, le match se tend, Challans tente un sursaut d’orgueil, mais c’est finalement le Stade Rochelais qui s’impose sur un dernier dunk rageur de Norville Carey à 8 secondes du buzzer. La Rochelle aura su gérer son avantage qui l’emporte 89-83.

Deuxième victoire consécutive pour La Rochelle qui remonte au classement en se positionnant à la 7e place avec un ratio de deux victoires et deux défaites. Challans Vendée Basket reste englué quant à eux à la 11e place.

(Extraits Vidéo) Conférence d’après-match avec François Sence et Antoine Michon.

Classement NM1 – Journée 4

Position Equipe Points MJ
1 Angers Angers 8 4 4 0
2 RueilRueil 8 4 4 0
3 Poitiers Poitiers 6 4 2 2
4 Vitré Vitré 6 4 2 2
5 Toulouse Toulouse 6 4 2 2
6 Cergy Pontoise Cergy Pontoise 6 4 2 2
7 Stade Rochelais Stade Rochelais 6 4 2 2
8 Tarbes-Lourdes Tarbes-Lourdes 6 4 2 2
9 Dax Gamarde Dax Gamarde 6 4 2 2
10 Les Sables Les Sables 6 4 2 2
11 Challans Challans 5 4 1 3
12 Lorient Lorient 5 4 1 3
13 Rennes Rennes 5 4 1 3
14 Bordeaux Bordeaux 5 4 1 3

Vous aimerez peut-être lire aussi


Basket, La Rochelle, Sport, Stade Rochelais Rupella, Vie des communes