Ballon. L’heure de la rentrée des classes a sonné pour les enfants de l’école maternelle flambant neuve

C’est aussi la grande rentrée pour les enfants en maternelle. À Ballon, une petite commune rurale de la Charente-Maritime, c’est dans une école toute neuve que les 76 élèves ont retrouvé leurs copains et leurs copines.

L’article est accompagné d’un reportage vidéo.

À Ballon, une vingtaine des 76 élèves inscrits ont fait leur rentrée ce jeudi 1er septembre. Les autres, c’est pour demain. (©Corentin Cousin).

Nouveaux habits et nouveau cartable, c’est la grande rentrée des classes en ce jeudi 1er septembre. Plus de 50 000 élèves de maternelle et de primaire sont de retour sur les bancs de l’école en Charente-Maritime

C’est une rentrée dans les grandes villes comme La Rochelle par exemple , mais aussi dans les petites communes rurales de la Charente-Maritime. C’est le cas à Ballon, dans des locaux flambant neufs que découvre la directrice, Adeline Chalutaud.

« La rentrée s’est très bien passée. Tout le monde est content d’accueillir les parents et les enfants dans ces nouveaux locaux. Nous sommes impatients de pouvoir exploiter toute l’école ».

Plus qu’une simple école maternelle

L’école de Ballon est la seule maternelle neuve de la Charente-Maritime. Elle vient en complément de l’école primaire de Ciré-d’Aunis. Mais cet établissement est aussi un peu plus que cela.

Le pôle enfance accueille la maternelle, la garderie du soir et du matin, mais également le centre de loisirs l’été et le RAM, le Relais d’Assistance Maternelle. Il accueille donc des enfants dès le plus jeune âge ». Adeline Chalutaud. Directrice de l’école maternelle de Ballon. 

Voir le reportage vidéo

Les enfants de Ballon sont répartis en 3 classes de la petite à la grande section. Et cette année, la directrice a opté pour une rentrée échelonnée.

On a 74 élèves d’inscrits. 26 chez les petits et les moyens et 22 chez les grands. On a préféré faire une rentrée échelonnée. 14 aujourd’hui et 12 demain, pour leur permettre de se familiariser au lieu. Lundi, on aura les 26 élèves dans la classe ».

Couper le cordon

Si certains enfants ne semblent pas être perturbés par leur nouvel environnement. Pour d’autres, c’est un peu plus difficile. Et comme chaque année, la rentrée apporte son lot de pleurs et de larmes.

Autant pour les parents que pour les enfants (rire). Il ne faut pas que les parents ne restent trop longtemps. Ensuite, on essaie de distraire les enfants, de leur montrer un autre jeu en oubliant que les parents étaient derrière eux. C’est à ce moment qu’on demande aux parents de s’éloigner pour partir ».

Des pleurs de courte durée pour ces enfants, finalement heureux de retrouver les copains et les copines. Couper le cordon est parfois plus compliqué pour les parents que pour les enfants.


Publicités


Ballon, Société, Vie des communes