Aytré. Des usagers lancent une pétition après la fermeture partielle de la « route de la mer »

Après avoir rencontré le maire d’Aytré, Tony Loisel, le 1e juin dernier, des usagers de la route ont dénoncé la fermeture partielle de la « route de la mer » à Aytré.

Capture d’écran de la « route de la mer » à Aytré. (©GoogleMaps)

A partir du 1er juin, les voitures ne pourront emprunter la « route de la mer » uniquement dans un sens (Aytré vers La Rochelle). La moitié de la rue des Claires et du chemin du Puits Doux sera interdite dans les deux sens pour les automobilistes jusqu’au 30 septembre. Les raisons ?

L’autre partie de la route sera destinée aux vélos. Une piste cyclable utilisable en double sens pour « apaiser la circulation sur cet axe très fréquenté », explique la mairie d’Aytré. Mécontents de cette situation, certains usagers de la route ont alors publié une pétition sur le site change.org.

1622 signatures

Cette pétition en ligne s’oppose clairement au projet souhaitant la réouverture de cette route. Par ailleurs, 1622 signatures ont déjà été recueillies en quelques jours.

Pour son créateur, un « simple usager de la route », cette interdiction « est parfaitement légitime, mais c’est encore un nouvel exemple qui montre qu’on pénalise une majorité pour lutter contre une minorité qui ne respecte pas les règles.« 

Si la mairie d’Aytré invoque les nombreuses incivilités perpétrées sur cette route, « notamment la vitesse excessive », elle rappellerait, selon l’auteur de la pétition, que de nombreux automobilistes qui l’empruntent « n’en ont rien à faire de la commune ».

La pétition précise : « beaucoup de véhicules encombreront Aytré en empruntant l’avenue Salengro, car la rue Simone Veil les obligera à un trop long détour ».

Pour autant, le maire d’Aytré n’en démord pas et tient bon face à ses détracteurs. Il tient absolument à fluidifier le trafic et à limiter indirectement les risques d’accidents sur cet axe grâce à cette mesure obtenue après une consultation citoyenne. 


Publicités


article, Aytré, Société, Vie des communes