Saintes sous l’eau : la ville connait une crue exceptionnelle de la Charente jamais vue depuis 1994

La ville de Saintes n’avait pas connu une crue de La Charente aussi importante depuis 1994. Sans battre des records le fleuve est tout de même monté à 6m20 lundi 8 février.

Et depuis le vendredi 5, les secours; pompiers, policiers et Gendarmes ainsi que les agents municipaux de la ville n’ont cessé d’intervenir pour aider les sinistrés et les mettre à l’abri.

Aujourd’hui mardi 9 février, la décrue semble tout doucement s’amorcer. La hauteur de La Charente au pont Pallissy a été mesurée à 16h à 6m09.

Ce lundi, la Secrétaire d’Etat chargée de la biodiveristé, Bérangère Abba était présente à Saintes pour exprimer le soutien du gouvernement aux sinistrés tout en rappelant les menaces du dérèglement climatique. Mais après la décrue il faudra nettoyer et remettre les routes, bâtiments et habitations en états. Du côté des élus de Charente-Maritime, la solidarité semble de mise.

Le maire de la ville, Bruno Drapron a profité de la venue de la secrétaire d’Etat pour lui remettre en main propre la demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Une demande, si elle est acceptée, qui devrait permettre aux sinistrés d’être indemnisés plus largement et plus rapidement.


Reportage : Corentin Cousin – Ludovic Sarrazin.


Vous aimerez peut-être lire aussi


Saintes, Société, Vie des communes