Saint-Saturnin-du-bois se met « À la motte d’été » pour un festival inédit

Pour la première fois, le tiers lieu de Saint-Saturnin-du-Bois, La Motte Aubert, va organiser du 23 au 28 juillet prochains la première édition de son festival baptisé : À la Motte d’été.

Le tiers lieu « La Motte Aubert » lance la première édition de son festival « À la Motte d’été ». (©Pierre Noirault).

À vos agendas ! L’association « À la Motte« , créatrice du tiers lieu « La Motte Aubert » à Saint-Saturnin-du-bois, organise la toute première édition de son festival. Son nom : « À la Motte d’été« .

Ce festival, c’est 5 journées pour célébrer l’été, célébrer la fin d’une saison chargée et d’une année de projets culturels, artistiques, associatifs riches et variés.

5 jours pour 5 artistes

Le tiers lieu accueille tout au long de l’année des artistes en résidence. Le festival est donc une restitution de leur travail et de leur spectacle qu’ils présenteront au grand public.

Balades sensorielles dans les sentiers, chasse aux trésors photographiques, danse dans la piscine ou encore gestes du jardinier, soin de la banquise. Mais aussi siestes musicales, chants du monde, théâtre itinérant à vélo, rencontre dans les écuries et concert en bikini, une multitude d’activités sera disponible pour les visiteurs.

« L’idée est de mêler les activités naturelles au jardin avec la culture dans ce tiers lieu de l’environnement ». Floriane Navard. La Motte Aubert.

Durant tous les festivals, la restauration sera assurée par des exploitants maraîchers locaux et les éleveurs de poules du coin.

Entre 500 et 1 000 personnes attendues

Le grand lancement de ce tout nouveau festival débutera ce 23 juillet. L’inauguration s’effectuera à l’occasion du grand marché de producteur de l’Acceuillette du Mignon. S’en suivra une exposition photo ainsi qu’un discours d’ouverture pour présenter les festivités de ces 5 prochaines journées.

Parmi les temps forts, nous aurons un grand concert le mardi soir. Et le dimanche, l’ensemble du festival sera entièrement gratuit. Nous tenions à faire une journée gratuite pour toucher le grand public. Sinon, l’entrée est à 5 euros ».

Les organisateurs espèrent une affluence entre 500 et 1 000 sur les 5 jours du festival. « Si l’on réussit à faire entre 150 et 200 visiteurs par jour, ce sera une satisfaction pour une première ».

Et déjà, Floriane Navard pense à la prochaine édition. En effet, elle espère pouvoir faire une édition 2023, en promettant une programmation encore plus riche et éclectique. Le moyen pour l’association d’ouvrir les portes de son tiers lieu et de le rendre accessible au grand public.


Publicités


article, Loisirs - Culture, Saint Saturnin-du-Bois, Vie des communes