Avec la canicule, les déchetteries de Charente-Maritime sont contraintes de modifier leurs horaires d’ouverture

Depuis le 18 juillet dernier, les 23 déchetteries du Syndicat Mixte Cyclad ont modifié leurs horaires d’ouverture et de fermeture en raison de la vigilance canicule.

Les déchetteries doivent dorénavant fermer leurs portes à 12h30. (©AdobeStock/Illustration)

Face à la montée en flèche des températures, le Syndicat Mixte Cyclad a été contraint de réagir pour éviter l’insolation. Depuis lundi dernier, ses 23 déchèteries doivent impérativement revoir leurs horaires d’ouverture. Plus de travail l’après-midi.

A partir de maintenant, et jusqu’à nouvelle ordre, les déchèteries ouvrent leurs portes à partir de 7h du matin et ferment à 12h30. En revanche, celles de l’agglomération rochelaise peuvent prolonger leur ouverture jusqu’à 14h. La situation devrait revenir à la normale une fois la vigilance canicule levée.

Quelles sont les déchetteries concernées ?

Au total, 23 déchetteries sont donc concernées par cette modification des horaires. En Aunis Sud, ce sont celles d’Aigrefeuille d’Aunis, La Devise, Surgères et Le Thou.

Du côté du territoire de l’Aunis Atlantique, les déchetteries de Charron, Longèves, Marans et Courçon d’Aunis doivent également fermer leur déchetterie à 12h30. Au Vals de Saintonge, la modification concerne celles de Annezay, Aulnay de Saintonge, Bercloux, Matha, Néré, Saint Jean d’Angély et Saint Savinien sur Charente.

Enfin, dans le Cœur de Saintonge, ce sont celles de Plassay et Trizay. Dans le Saintonge viticole, les centres de Gémozac et Montpellier de Médillan ont été ciblées par ce plan d’urgence.

Quant aux déchetteries de l’agglomération rochelaise, elles ouvriront de 7 heures à 14 heures. La déchetterie de Saint Sauveur d’Aunis est quant à elle fermer jusqu’au mois de novembre. Pendant les travaux, vous pourrez donc déposer vos déchets sur les déchetteries de Courçon, Longèves et Marans.

Toute l’actualité sur la page Facebook @Cyclad17 ou sur la page d’accueil du site.


Publicités


article, La Rochelle, Société, Vie des communes