Rugby. Top14. La Rochelle : le Stade Rochelais se prend (encore) les pieds dans le tapis toulousain

Ce remake de la dernière finale aura tenu toutes ses promesses. De l’intensité physique, du jeu, mais encore une fois, le Stade Toulousain s’impose face au Stade Rochelais 20-16 à Marcel Deflandre pour la première journée du TOP 14.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’après match à voir en fin de page.

Match Top14 La Rochelle Stade Rochelais contre Stade Toulousain 5 septembre 2021
Match de Top14 à La Rochelle. Stade Rochelais contre Stade Toulousain le 5 septembre 2021. (©Ludovic Sarrazin)

On nous avait annoncé une belle affiche, ce match de clôture pour la 1re journée du championnat n’aura pas botté en touche. Au bout des 80 minutes, c’est une nouvelle fois Toulouse qui gagne face à des rochelais qui ont craqué en fin de rencontre. Toutefois, les maritimes obtiennent le point de bonus défensif comme maigre lot de consolation.

Le tournant du match vient encore une fois de l’indiscipline rochelaise à l’image du carton rouge de Will Skelton (injustifié diront certains). Décidément, contre les Rouge et Noir, les matchs se suivent et semblent se ressembler. “Certes, ce carton nous fait du mal, mais il n’y a pas que cela. On laisse trop de points en route pour pouvoir remporter ce match”, analysera Romain Sazy au terme de la rencontre.

La Rochelle mène les débats

La mise en jambe est difficile pour le retour des maritimes sur la pelouse du stade Marcel Deflandre. Si le pragmatisme toulousain se reflète au tableau d’affichage, 3 puis 6-0 après un quart d’heure de jeu grâce au pied de Thomas Ramos, les rochelais reprennent vite du poil de la bête.

On retrouve alors l’équipe qui avait fait vibrer ses supporters l’an passé. Les hommes de Ronan O’Gara se montrent de plus en plus pressant et s’installent dans le camp du Stade Toulousain. La mêlée tout comme les mauls de La Rochelle continuent d’être performants à l’image de la saison dernière. Le pack Jaune et Noir domine celui du champion de France en titre.

Beaucoup pénalisée, La Rochelle veut marquer et choisit la pénaltouche. Si la première ne donne rien, la seconde saura récompenser l’audace rochelaise avec un essai de Jules Favre à la 18e minute. Double sanction pour Toulouse puisque François Cros laisse ses partenaires à 14 contre 15 pendant les 10 prochaines minutes. La Rochelle prend l’avantage 7-6.

“J’espère qu’on va être piqué par cette défaite. Moi, personnellement j’ai les boules. Il faut arrêter de dire qu’on n’est pas loin, on a perdu point barre. Il faut se remettre au travail et repartir de l’avant même si cette défaite fait mal. On espérait une autre issue pour le retour de nos supporters à Deflandre”. Romain Sazy. Capitaine Stade Rochelais.

Les erreurs au sol de Toulouse pénalisent les joueurs d’Ugo Mola que Jules Plisson se charge de transformer. 10-6 à la 39e. Puis c’est au tour des maritimes d’être sanctionnés et de voir revenir les visiteurs à une longueur. 10-9 à la pause, les rochelais rentrent au vestiaire devant au score.

Et à la fin c’est toujours Toulouse qui gagne

Au retour de la pause, les rochelais repartent tambour battant. Les toulousains continuent de faire des fautes et d’être sanctionnés ce qui permet à La Rochelle de prendre un peu plus le large, 13-9. Les Jaune et Noir remettent la marche en avant et déroulent leur jeu plutôt bien léché d’ailleurs, comme à leur habitude.

Les deux équipes se rendent coup pour coup dans un match à haute intensité. La Rochelle domine et convertit les fautes toulousaines en point. 16-9 à la 51e.

Mines déconfites, les toulousains vont rapidement se réjouir après le rouge de Will Skelton à l’heure de jeu. Un rouge d’autant plus sévère que la même action quelques minutes plus tard sur Dillyn Leyds ne sera quant à elle pas sifflée par Monsieur Dufort, l’arbitre du soir. Les rochelais vont donc évoluer en infériorité numérique pendant près de 20 minutes.

“Il doit y avoir quelque chose de particulier à chaque fois qu’on joue contre Toulouse, ce n’est pas possible. Un carton encore, décidément contre eux, je ne sais pas ce qu’il se passe, mais… c’est chiant. Mais bon, je ne parle même pas que du carton rouge, on n’a pas mis les ingrédients nécessaires pour pouvoir les distancer”. Romain Sazy. 

20 minutes qui font mal puisque les maritimes vont encaisser un superbe essai de Romain Ntamack de 60 mètres. Ballon en main le 10 toulousain perce la défense rochelaise pour aller franchir l’en-but rochelais, 16-17 à la 65e. Si Toulouse continue de faire des fautes, cette fois-ci les rochelais n’arrivent plus à les concrétiser et commencent à être sifflés à leur tour. Ce sera l’un des points noirs de cette soirée, La Rochelle laisse 12 points s’envoler tandis que les stadistes n’en laissent que 5.

“Notre saison est encore longue, elle ne se joue pas sur un match”. Raymond Rhule.

Les Toulousains finissent le match avec plus de fraîcheur physique et Ramos aggravera un peu plus le score qui restera anecdotique. Le Stade Rochelais essuie encore une fois une défaite 16-20 face à sa bête noire. La série continue avec une 6e défaite consécutive.

(Extrait Vidéo) Conférence d’après match avec Romain Sazy (Stade Rochelais), Lucas Tauzin (Stade Toulousain), Pierre Bourgarit (Stade Rochelais) et Ugo Mola (Stade Toulousain)

Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes