Rugby. Fédérale 2. Rochefort : une victoire référence pour le SAR

En Fédérale 2, Rochefort s’est imposé à domicile face à Tulle 33-29, ce dimanche 10 octobre au stade Henri Robin. Une victoire arrachée à la sirène dans un match gagné grâce au collectif.

Rochefort domine Tulle devant ses supporters au stade Henri Robin. (©Corentin Cousin).

Le SAR remporte un match “référence”, comme l’indiquera l’entraîneur Lorenzo Conio en fin de match, face à une belle équipe de Tulle sur le score de 33-29.

Si les rochefortais ont dominé le jeu en première période, ils ont été plus malmenés durant le second acte, mais la force collective du groupe permet à Rochefort d’arracher leur quatrième victoire consécutive et ainsi poursuivre leur sans-faute cette saison.

Le SAR domine les débats

Un duel de buteur durant les 10 premières minutes suffisent pour réveiller Rochefort alors mené 6-3. C’est à ce moment-là que le SAR commence à développer son jeu. Un jeu pour le moins léché et alléchant.

Dominateur en mêlée fermée, sur les mauls et dans le jeu avec ballon, Rochefort prend le match à son compte. Toutefois, les imprécisions techniques, notamment sur les passes les empêchent, pour le moment, de franchir la ligne d’en but.

Il faudra attendre la 20e minute pour voir le SAR concrétiser sa domination avec un essai du numéro 11 Patxi Moreau-Vanasche en bout de ligne. Suite à de multiples phases de jeu, Rochefort alterne entre jeu au près et jeu au large. La patience rochefortaise paie. 8-6, les locaux prennent les devants au tableau d’affichage.

Et même mieux, puisque les hommes de Gérald Merceron vont aggraver le score cinq minutes plus tard d’un essai du pilier rochefortais, une fois de plus en bout de ligne après un magnifique travail de Patxi Moreau-Vanasche, encore lui, très en jambe. 13-6

De son côté Tulle subit les collisions, manque trop de plaquage et n’arrive pas à trouver des solutions offensives, pris à la gorge par une défense du SAR agressive et rapide. Pourtant dans un temps fort à partir de la demi-heure de jeu, la défense rochefortaise ne rompt pas. Le SCT n’aura qu’une pénalité supplémentaire à se mettre sous la dent. 13-9 à la pause.

On n’a pas joué à notre niveau aujourd’hui, on a montré deux visages différents, pourtant on a essayé de produire du jeu en première période malgré qu’on soit dans un temps faible. Après, concernant la fin du match, ça peut basculer d’un côté comme de l’autre, aujourd’hui c’est tombé du mauvais côté”. Fabien Domingo – Tulle

Le réveil tulliste ?

Au retour des vestiaires, Lebourdiec met trois points de plus pour le SAR, mais les rochefortais observent un trou d’air. Tulle revient avec de meilleures intentions alors que les Rouge et Noir sont moins présents en défense. Et l’essai du SCT (45e) conforte cette tendance. Les tullistes ont enfin mis de l’engagement et grappillent petit à petit leur retard.

Les hommes de Gérald Merceron baissent en intensité et se font saisir à froid. Les forces se rééquilibrent par rapport à la première période, et même si Rochefort trouve les clefs collectivement en marquant un essai sur un maul (59e), les corréziens leur répondent 4 minutes plus tard par un essai de pénalité, symbole de la difficulté rencontrée par le SAR depuis le retour de la pause.

Et l’indiscipline des locaux ne les aide pas, car la pénalité inscrite par le buteur tulliste permet aux visiteurs de passer devant pour la première fois de la partie. 23-24 à 10 minutes de la fin. Fort de son abnégation, l’arrière rochefortais Lebourdiec répond au pied. S’engage alors un mano à mano entre les deux équipes dans un match qui se tend. 26-24.

À 6 minutes de la sirène, Tulle franchit la ligne d’en-but sur une grossière erreur du 22 de Rochefort. 26-29. Mais sur une ultime possession des locaux, les Rouge et Noir trouvent une nouvelle fois la solution collectivement avec un maul qui scellera la victoire de Rochefort, 33-29.

On sort clairement notre match référence aujourd’hui. On a eu le droit à une très belle équipe de Tulle. Même si on a beaucoup galéré sur nos sorties de camps, je veux d’abord souligner l’état d’esprit collectif de cette équipe. C’est grâce au collectif qu’on a réussi remporter la victoire cet après-midi”. Lorenzo Conio – Rochefort

4 journées et autant de victoires pour le SAR qui poursuit son début de saison parfait et prend ainsi la première place de la poule 8.



Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Rochefort, Rugby, Sport, Vie des communes