Marans. Élections départementales. Karine Dupraz, candidate sortante et cheffe de file de la gauche ne veut rien lâcher

Arrivée en deuxième position au premier tour des élections départementales, la candidate de la gauche sur le canton de Marans y croit encore et reçoit le soutien du président de Région Alain Rousset et de Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle.

Cet article est également constitué d’un reportage vidéo à voir en bas de page.

Karine Dupraz canton de Marans élections départementales 2021
Karine Dupraz arrivée deuxième au 1er tour des départementales sur la canton de Marans. (©Ludovic Sarrazin).

A deux jours du second tour des élections départementales en Charente-Maritime, Karine Dupraz, candidate sortante sur le canton de Marans et cheffe de file de la gauche ne s’avoue pas vaincue.

Arrivée en deuxième position au premier tour, le 20 juin dernier avec 26,22% des voix, derrière Jean-Pierre Servant (50,92%) et devant le Rassemblement national (22,86%), Karine Dupraz ne doute pas qu’elle puisse inverser la vapeur si la mobilisation des électeurs le 27 juin est plus importante, ce que ne semblent pas démontrer les derniers sondages.

“Un petit peu déçu par le résultat puis que pendant six ans j’ai le sentiment de m’être investie sur le territoire et sur un certain nombre de dossier masi on repart au combat, les compteurs sont remis à zéro”, souligne la candidate.

Cumul de mandats

L’envie de changer de majorité est toujours présente chez la candidate qui ne croit pas du tout à la position des élus maire, président et vice président de Jean-Pierre Servant et de son équipe. “J’attire l’attention des électeurs, à force de cumuler les mandats on ne peut pas être partout et conseiller départemental cela occupe largement le temps si on veut bien prendre connaissance des dossiers et les soutenir, il me semble important d’avoir des élus qui ne sont pas dans le cumul de mandats”.

Dans ce dernier épisode, la conseillère départementale sortante a reçu le soutien d’Alain Rousset, le président de Région sortant aux élections régionales de Nouvelle-Aquitaine et de Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle et président de l’agglo rochelaise par la voix de Gérard Blanchard, conseiller régional Nouvelle-Aquitaine et vice président à la CDA de La Rochelle.

“On vient soutenir le binôme parce que nous sommes convaincus de l’importance d’un projet de territoire et sur un territoire il y a plusieurs collectivités qui travaillent ensemble et on vient dire que l’on travaillera ensemble”, explique Gérard Blanchard.

“Une présidente départementale issue du canton de Marans”

Enfin, Mickael Valet, sénateur socialiste de la Charente-Maritime, a réaffirmé lui aussi son soutien à Karine Dupraz et à son équipe sans cacher sa déception concernant la forte abstention du premier tour. “Le taux d’abstention a créé une instabilité qui amène à manier l’analyse des résultats avec une extrême humilité. On est très content de voir le Rassemblement national qui plastronnait sans arguments pour le département être remis à une place moindre qu’en 2015, il y a moitié moins de canton au deuxième tour qui verront le Rassemblement national s’affronter avec le champs républicain de manière général. Ensuite sur l’aspect majorité départementale gauche départementale, on aimerait toujours mieux faire mais tous les candidats qui sont dans le collectif “Au cœur des solidarités” sont au deuxième tour, il n’y a pas un endroit où on a été éliminé. J’espère avoir une bonne surprise et une présidente de Charente-Maritime issue du canton de Marans”.

Voir le reportage vidéo


Par Ludovic Sarrazin.


Vous aimerez peut-être lire aussi


Marans, Politique, Vie des communes