La Rochelle. Rugby. Top 14 : le Stade Rochelais n’a plus le droit à l’erreur contre Brive

Après deux victoires consécutives, dont une à l’extérieur, La Rochelle semble avoir trouvé sa vitesse de croisière et compte bien enchaîner les succès et surfer sur sa bonne dynamique.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’avant match à voir en fin de page.

La dernière victoire contre Pau doit une bonne fois pour toutes lancer la dynamique rochelaise et valider les deux succès de rangs acquis lors des deux précédentes journées de TOP 17.

La Rochelle affronte le CA Brive, ce samedi 5 mars au stade Marcel Deflandre. Si Sébastien Boboul considérait la rencontre contre Pau comme décisive, cette opposition face aux brivistes est charnière. Dans un premier temps pour valider la bonne dynamique, car les Rochelais n’ont jamais réussi à enchaîner plus de trois victoires consécutives cette saison, mais également pour ne pas décrocher dans la bagarre à la qualification pour les phases finales.

Dans un moment où le Stade Rochelais est à la 7e place en TOP 14 avec un match en retard à jouer à Toulon, les hommes de Ronan O’Gara ont besoin de point. De leur côté, les brivistes stériles hors de leur base avec zéro succès en dehors de leur pelouse du stade Amédée Domenech vont vouloir faire un coup. Une opportunité que les Jaune et Noir devront saisir tandis que Toulouse avec 3 points d’avance se rend dans la capitale pour y affronter le Stade Rochelais.

Pau, Brive, même combat

Lors de leur victoire face à la Section Paloise, les Jaune et Noir ont réussi à cadenasser les Béarnais, généralement tout feu tout flamme. Bis répétita ce week-end contre Brive qui est capable de rapidement prendre feu lorsque les corréziens réussissent développer leur jeu sur les ailes.

« Il faudra réitérer la même performance que contre Pau et priver Brive de ballon. C’est à nous d’imposer notre rythme, notre jeu et surtout éviter de s’exposer dans notre camp ». Sébastien Boboul.

De surcroît, les Brivistes sont réputés pour être une équipe accrocheuse et solide sur les fondamentaux. Il s’agira donc pour les Rochelais de faire non seulement un match plein, mais également de tenir la maison maritime durant près de 80 minutes.

« Brive est une équipe qui aime dynamiser les ailes, il ne faut surtout pas les laisser espérer sinon cela peut nous porter préjudice ». Thomas Berjon.

5 points ou rien

Que ce soit Thomas Berjon, Thomas Lavault ou Sébastien Boboul, tous passer ce jeudi 3 mars devant les journalistes pour la traditionnelle conférence de presse d’avant match, les trois hommes s’accordent à dire qu’il n’y a plus le droit à l’erreur. « On a déjà laissé échapper trop de points en route, il faut maintenant engrenger si l’on veut poursuivre nos ambitions », indique Sébastien Boboul.

Sans prétention, La Rochelle affiche clairement vouloir ce point de bonus, car cela devient une réelle nécessité. « Toutefois, attention à ne pas se faire piéger en pensant d’abord aux 5 points avant la victoire. Il faut quand même faire les choses dans l’ordre ».

Et pour ce faire, si le staff rochelais ne peut toujours pas s’appuyer sur les trois internationaux tricolores, Jonathan Danty, Grégory Alldritt et Uini Atonio, Jules Favres et Thomas Lavault seront dans le groupe pour la réception des Corréziens.

Côté infirmerie, Wardi, Retière et Le Bail sont toujours indisponibles pour un long moment. Facundo Bosch (luxation du doigt) fait aussi partie des absents. Toutefois, Paul Boudehent devrait être de retour dans les rangs maritimes. Dernière info concernant la composition du Stade Rochelais, Tawera Kerr Barlow, qui enchaîne les bonnes performances devrait être mis au repos. C’est Thomas Berjon qui devrait donc prendre la place de titulaire ce week-end.

(Extrait vidéo) de la conférence de presse d’avant match avec Sébastien Boboul, Thomas Berjon et Thomas Lavault.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais