La Rochelle. Rugby. Les champions d’Europe de retour au Top14 contre Lyon

Le Stade Rochelais, fraîchement champion d’Europe, est de retour dans la course aux phases finales de Top 14. Ils affronteront les vainqueurs de la petite coupe d’Europe, Lyon.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’avant match à voir en fin de page.

Les coéquipiers de Réda Wardi se préparent à affronter Lyon pour le dernier match avant les phases finales de TOP 14 (©CorentinCousin)

Après l’exploit réalisé samedi dernier (28 mai) face au Leinster pour décrocher la coupe d’Europe de rugby, les joueurs du Stade Rochelais doivent désormais se remobiliser. Si la Champions Cup s’est terminée en beauté pour les maritimes, le Top14, lui, n’est pas encore fini. Les Rochelais se déplacent sur la pelouse du LOU, ce dimanche 5 juin à 21h05.

Hazard du calendrier, pour le dernier match de la saison régulière, le vainqueur de la grande coupe d’Europe, La Rochelle, affronte le vainqueur de la petite coupe d’Europe, Lyon.

Enjeu crucial

Les deux équipes ont chacune fêter les titres comme il se doit, mais maintenant, il s’agit de rester en vie dans la course au Top 6. La Rochelle, 4e, est pour l’heure en mesure de recevoir son barrage, tandis que Lyon, 8e, est pour le moment hors course. Toutefois, seulement 4 points séparent les deux formations. Le moindre faux pas sera donc rédhibitoire.

On sait que ça va être un match très compliqué. Chacun veut sauver sa peau donc il va falloir tout donner (…) Mais on travaille dur pour jouer le barrage à domicile », explique Réda Wardi, pilier du Stade Rochelais.

Le facteur X de cette rencontre : la fraîcheur. L’effectif le plus frais physiquement sera sûrement le vainqueur de ce face-à-face. Si Ronan O’Gara connaît déjà 95% de ses titulaires, quelques postes sont encore en réflexion. Lesquels, le tacticien irlandais n’en a pas dit plus.

Ça va être un match assez ouvert. Ils doivent marquer trois essais de plus que nous. De notre côté, on doit faire un match plein pour recevoir un barrage », précise Romain Carmignani, entraîneur des avants du Stade Rochelais.

Reste à savoir quel XV le staff maritime va aligner. Deux choix s’offrent à eux, d’un côté remettre les titulaires vainqueurs du Leinster ou de l’autre faire tourner pour insuffler de la fraîcheur physique.

Le Lou aura les crocs

D’autant plus qu’il va leur en falloir face à une équipe de Lyon réputée rugueuse avec un pack dense. La Rochelle se devra donc de répondre dans l’impacte physique. Pour contenir les offensives lyonnaises, la ligne défensive maritime se devra d’être haute et rapide sur le porteur de balle.

Lyon est une belle équipe, ils jouent très bien, ils ont des joueurs perforateurs notamment Taofifénua,Tuisova…Ce sont des joueurs qui portent vraiment bien le ballon. Ils ont aussi un gros paquet d’avants, très bon en touche, sur leurs ballons portés, en mêlée. C’est une équipe qui maîtrise tous les secteurs », ajoute le nouveau champion d’Europe de rugby.

La Rochelle comme Lyon est sur une bonne dynamique. Il s’agira de ne pas tomber dans la gueule du LOU dans un match ou la victoire est primordiale. Le Stade Rochelais sait qu’il reste encore un titre à aller chercher.

Il y aura quelques modifications sur la composition, mais on reste avec les 23 joueurs qui ont affronté Leinster en Champions Cup », informe Romain Carmignani.

Un bouclier de Brennus qui est toujours un objectif pour les Rochelais. À eux de s’en donner les moyens.

(Extrait vidéo) de la conférence de presse d’avant match avec Réda Wardi et NOM et Romain Carmignani.


Publicités


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes