La Rochelle. Mieux vaut prévenir que guérir avec le camping car « Santé en Mouvement »

Le Groupe Hospitalier La Rochelle Ré Aunis lance sur les routes de la Charente-Maritime un pôle de soins mobile destiné aux personnes éloignées de la santé et des parcours de soins.

Le camping car itinérant « Santé en mouvement » veut permettre aux personnes éloignées des soins de pouvoir se soigner. (©Ludovic Sarrazin).

Depuis ce 12 janvier, vous avez peut-être vu passer un camping-car un peu particulier. Mise en place par le Groupe Hospitalier Littoral Atlantique, « Santé en mouvement » est un dispositif itinérant sur le nord Charente-Maritime.

Le Groupe Hospitalier a répondu à un Appel à Manifestation d’Intérêt sur les Inégalités Sociales de Santé. Il a obtenu un financement partiel de l’Agence Régionale de Santé. Ce qui a permis la mise en place d’un véhicule permettant d’aller à la rencontre des populations les plus éloignées du soin et de développer des actions de prévention et de dépistage en santé sexuelle, de sensibilisation au dépistage du cancer et de développement de la vaccination.

La santé pour tous

L’objectif est d’améliorer l’accès aux soins et à la prévention auprès des personnes qui en sont les plus éloignées dans un but de réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. Un accès aux soins pour tous.

« On veut également donner la possibilité d’ouvrir les portes à l’accès aux soins, comme pour le dentiste par exemple. On a récemment eu une personne qui est venue nous voir pour des problèmes dentaires. Son passage nous a permis de la remettre dans un parcours de soins en fonction de ces besoins ». Valérie, sage-femme à l’hôpital de La Rochelle. 

La mission de ce camion itinérant se base sur trois axes. La prévention, le dépistage et la vaccination. Il sillonne les routes afin qu’un public dit plutôt précaire puisse accéder à des besoins de soins comme tout a chacun. Le jeune public est également visé avec des arrêts dans les lycées ou aux abords des centres de formation.

« Le but est de connaître les besoins de santé de ces personnes éloignés et ainsi poursuivre la stratégie du – aller vers -. C’est une autre façon de soigner la population ». Émilie, infirmière à l’hôpital de La Rochelle.

Un hôpital ambulant

À l’intérieur du camping-car « Santé en mouvement », les personnes sont accompagnées par des professionnels de santé. Une salle de soins ainsi qu’une table d’examen sont à disposition des gens qui viennent.

« On fait aussi des examens gynécologiques pour les femmes », précise Valérie. Ce véhicule interviendra un peu partout dans le nord du département jusqu’en février prochain. Il s’arrêtera dans les quartiers de La Rochelle.

– Jeudi 19 janvier : place de l’île de France à Port-Neuf : 8h30-16h3
– Jeudi 2 février : devant l’Azimut-avenue de Lisbonne à Mireuil : 13h30-16h30
– Mardi 14 février : parking Intermarché à La Pallice : 9h30-12h30

Mais pas seulement. La population pourra également retrouver « Santé en mouvement » à Rochefort, Marennes, Surgères ou encore l’île d’Oléron.

Dates et horaires :

Janvier :
Le 13/01 : La boussole Rochefort de 9h à 12h
Le 19/01 : Port neuf Vaccination de 8h30 à 16h30
Le 26/01 : Service de santé universitaire – Les minimes de 9h à 16h30
Le 27/01 : Permanence Femmes 10h /13h Association AIDES
Février :
Le 02/02 : Mireuil de 13h30 à 16h30
Le 10/02 : La boussole de 9h à 12h
Le 13/02 : Oléron – Marché de Cheray de 9h30 à 12h30 et Pharmacie de Cheray de 14h00 à 16h30
Le 14/02 : La Pallice
Le 23/02 : Service de santé universitaire de 9h à 16h30
Le 24/02 :  Permanence association AIDES de 10h à 13h

Publicités


article, Santé, Vie des communes