La Rochelle. Le Stade Rochelais entre en lice pour défendre sa couronne en Champions Cup

Ce samedi 10 décembre, le Stade Rochelais est de retour en Champions Cup. Le tenant du titre rencontre les Anglais de Northampton pour cette 1re journée de la Coupe d’Europe.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’avant match.

Grégory Alldritt et ses coéquipiers vont remettre leur trophée en jeu pour une nouvelle campagne de Champions Cup qui démarre face à Northampton. (©Illustration / stade rochelais photothèque).

La Champions Cup est une compétition particulière pour La Rochelle et le Stade Rochelais. Tout le monde se souvient des émotions vécues l’an passé avec ce premier titre décrocher par les maritimes. Et les Jaune et Noir ouvriront leur campagne européenne face à Northampton Saints, ce samedi 10 décembre à 18h30.

Le staff maritime et ses joueurs remettent leur trophée en jeu. Une étiquette de champion que les Rochelais assument complètement.

Ne pas vivre dans le passé

Plus que l’adversaire du week-end Northampton, les Rochelais vont également affronter leur passé. Un titre de champion d’Europe, le premier pour le club à la caravelle, ce n’est pas rien. L’objectif sera donc de ne pas vivre dans le passé. C’est une nouvelle compétition qui commence.

Effectivement ça peut être un danger, car on va être un peu plus attendu, mais on se doit de respecter notre standard et d’assumer simplement notre nouveau statut sans pour autant se prendre pour d’autres non plus. Il n’y a pas de pression supplémentaire parce qu’on est tenant du titre. » Pierre Bourgarit.

(Extrait vidéo) de la conférence de presse d’avant match avec Yoan Tanga, Pierre Bourgarit et Sébastien Boboul. 

La Champions Cup est totalement différente de ce que peuvent côtoyer les joueurs tout au long de la saison en Top 14. Et ce en commençant par l’arbitrage.

C’est vrai que l’arbitrage est différent. Les arbitres laissent plus jouer et se focalisent sur des petits détails. On se rapproche du niveau international avec des joueurs qui pour la plupart jouent aussi avec leur sélection. » Yoan Tanga

Et avec cette nouvelle formule, la moindre défaite peut déjà être quasiment rédhibitoire.

Le moindre faux pas peut nous mettre rapidement en difficulté. À nous de bien lancer notre campagne pour remplir nos objectifs ». Sébastien Boboul.

Des Anglais solides

Défaits en championnat le week-end dernier face à la solide équipe de Gloucester (34-19), les Saints réalisent un début de saison mitigé avec quatre victoires et six défaites en championnat.

Northampton est un collectif bien huilé avec de belles animations. Il base leur jeu sur la vitesse notamment. On ne les a jamais rencontrés encore, ce sera une première samedi. On s’est surtout focalisé sur leur collectif plutôt que les individualités ». Pierre Bourgarit.

22 ans après avoir remporté ce fameux trophée face au Munster dans un match étriqué (9-8), les hommes de Sam Vesty viennent en mission sur les terres rochelaises et tenteront de renverser les Champions d’Europe au terme d’un match qui s’annonce haletant.

Malgré tout, les Anglo-saxons restent une formation solide. Et s’imposer directement face aux champions d’Europe leur donnerait de l’halant pour cette nouvelle campagne. D’autant plus que Northampton est une équipe typiquement anglaise, joueuse et qui déplace beaucoup le ballon.

Northampton ne fait que très peu de mauls portés. Ils aiment bien écarter et mettre du jeu pour tenter de fatiguer leur adversaire ». Sébastien Boboul.

Pour la première de son histoire, le Stade Rochelais entrera dans une compétition avec l’étiquette du tenant du titre. Espérons que le costume ne soit pas trop grand pour La Rochelle. La réponse, samedi à 18h45.


Publicités


article, Sport, Vie des communes