La Rochelle : le président du Conseil départemental est une femme

Le nouveau Conseil départemental de la Charente-Maritime a été mis en place ce jeudi 1er juillet suite aux dernières élections et pour la première fois une femme, Sylvie Marcilly, a été élue à sa présidence.

Cet article est également constitué d’un reportage vidéo à voir en bas de page.

Sylvie Marcilly Présidente du Conseil départemental de la Charente-Maritime AUNISTV
Sylvie Marcilly a été élue présidente du Conseil départemental de la Charente-Maritime avec 34 voix sur 54 votants. (©Ludovic Sarrazin).

“Madame la présidente”, des mots dont il faudra s’habituer au sein de l’hémicycle du Conseil départemental de la Charente-Maritime. En effet ce jeudi 1er juillet date de l’installation du Conseil, l’assemblée a élu, il est vrai sans véritablement de surprise, Sylvie Marcilly, la maire de Fouras.

On notera que deux autres femmes se sont présentées également à la présidence, l’écologiste Marion Pichot et la radicale de gauche Marylise Fleuret-Pagnoux toutes deux battues largement par Sylvie Marcilly. “Je me sens hyper motivée, prête à aller au travail et surtout fière et honorée d’avoir recueilli autant de voix en faveur de ma présidence et je mesure toutes les responsabilités qui me sont confiés”, confie la nouvelle présidente.

Et justement quelques minutes plutôt avant l’ouverture de la séance Dominique Bussereau témoignait son affection à son ancienne vice présidente. Et après le vote, tout en retenue, l’ancien président saluait cette victoire. “Cela permet à une femme de qualité que j’ai apprécié tout au long de mon mandat dans les responsabilités que je lui avais confiées à la têtes des problèmes économiques, d’attractivités, des problèmes internationaux, que j’avais apprécié aussi comme maire de Fouras et Vice-Présidente de la CARO de Rochefort, cela permet à une femme de devenir présidente, le jour aussi où une femme devient également présidente dans les Deux-Sèvres cela veut dire que la vie politique connait un renouveau et je suis sure que Sylvie Marcilly sera à la hauteur de la situation”.

Non seulement les conseillers départementaux ont mis une femme à la tête du Département pour la première fois de son histoire mais ils l’ont fait avec une large majorité, 34 voix sur 54 votants ce qui donne à Sylvie Marcilly et à ses 15 vice-présidentes et vice-présidents toute l’amplitude pour mener les projets à bien et commencer à travailler sans être confrontés à une forte opposition.

Action en faveur des plus fragiles

“Il y a plusieurs dossiers urgents ; la sortie de crise cela veut dire être au plus près des réalités économiques et avec l’été l’économie, je l’espère, va tourner à plein et à partir de la rentrée de septembre il faudra avoir un œil très attentif sur les conditions économiques du département. Cela veut dire solidarité, proximité, bienveillance et actions en faveur des plus fragiles, des plus démunis c’est le chantier numéro que nous mettrons en route”, indique Sylvie Marcilly.

Dans l’hémicycle deux nouveaux conseillers départementaux du canton de Marans on fait leur entrée, Jean-Pierre Servant et Valérie Amy-Moie quelque peu impressionnés. “C’est avec une réelle émotion qu’on entre aujourd’hui dans cette grande et belle maison de la Charente-Maritime et j’en profite pour féliciter notre nouvelle présidente”, indique Jean-Pierre Servant.

Contournement de Marans, digues et collèges

Quant aux dossiers propres au Canton de Marans il en va toujours du contournement cours de Marans et la protection des populations. “Le premier a d’ailleurs été cité dans les prises de paroles, c’est un sujet majeur et puis la réalisation de digues sur la commune de Charron”, explique Jean-Pierre Servant.  “On a des gros soucis sur le collège de Courçon, moi j’attends des réponses très très rapides avant la rentrée compte-tenu du nombre d’élèves qui vont être au collège Jean Monnet”, complète Valérie Amy-Moie.

La séance d’installation du Conseil départemental se poursuivra le 9 juillet prochain avec entre autres la précision des délégations attribuées aux 15 Vice-Présidents et la désignation des Présidents, Vice-Présidents, Secrétaires et Membres au sein des commissions.

Voir le reportage vidéo


Par Ludovic Sarrazin.


Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Politique, Vie des communes