La Rochelle. Le port de pêche, entre curage et guinguette

C’est l’heure de la toilette pour le port de Pêche de La Rochelle. Pendant 5 semaines la drague Fort Boyard va curer le fond du port et les pontons vont être remplacés.

La drague Fort Boyard au port de pêche de La Rochelle
La drague Fort Boyard au port de pêche de La Rochelle. (©Ludovic Sarrazin)

En regardant le port de pêche aujourd’hui on pourrait dire que les autorités ont fait place nette. Les pontons pour la plupart ont été mis au sec pour laisser de la place à la drague Fort Boyard qui va s’évertuer à nettoyer le fond du port. « Après 8 mois de préparation, les travaux ont commencé le 3 janvier et vont se poursuivre pendant 5 semaines. Concernant le curage qui se fera au grapin, on va peut être découvrir des trésors ; des vélos, des machines à laver, on verra bien », indique Christophe Bertaud, le président du port de pêche.

Des pontons tout neuf

Les anciens pontons âgés de 30 ans, l’âge du port, vont être remplacés dans les semaines à venir. D’une longueur totale de 500 mètres ils étaient devenus obsolètes. « Les pontons sont bien abimés par 30 ans d’utilisation, aussi bien les flotteurs que les structures. Aujourd’hui nous avons des pontons neufs avec des flotteurs en PE-HD (polyéthylène haute densité, ndlr) beaucoup plus étanches. De plus, le platelage auparavant en bois, est maintenant en plastique recyclé qui est plus résistant et qui tiendra mieux dans le temps », explique Frédéric Demangeot, responsable technique au port de pêche.

Voir le reportage

 Une guinguette en avril

Autre information importante concernant le port, c’est la mise en place d’une guinguette à partir du printemps prochain. « On essaye de reconnecter la population avec son port de pêche. Il y a la ballade portuaire qui existe déjà et sa station Yelo il y aura dès le mois d’avril la possibilité de déjeuner et diner le soir de bons produits de la mer venus de la criée et des producteurs locaux », ajoute Christophe Bertaud.


Publicités


Société, Vie des communes