La Rochelle. La canicule n’a pas freiné le banquet des 10 jours de la vie locale et citoyenne

À partir de 20 heures, le Centre Social et Culturel Christiane Faure a organisé son grand banquet clôturant les 10 jours de la vie locale et citoyenne.

L’article est accompagné d’un reportage vidéo.

Initialement prévu à 19h, le banquet des 10 jours de la vie locale et citoyenne a été décalé à 20h en raison de la canicule. (©Corentin Cousin).

Ce samedi 18 juin, sur la place Notre-Dame de La Rochelle, la canicule n’a pas eu raison du grand banquet des 10 jours de la vie locale et citoyenne. Organisé par le Centre Social et Culturel Christiane Faure, son directeur Rodolphe Braud rappelle le but de cet événement.

Ce soir (18 juin), c’est l’aboutissement de 10 jours de vie locale et citoyenne. On a commencé le 8 juin avec des rencontres d’habitants. Le but était de donner la parole aux Rochelais, de leur permettre de s’approprier le centre et de s’exprimer ».

Le grand final

Cette manifestation se voulait festive et créative de liens à travers des temps de partages. C’était un peu le grand finale de ces 10 jours de concertation.

C’est la grande cérémonie de clôture. Tous ceux qui ont participé se retrouvent lors d’un grand banquet pour une grande soirée d’échanges. On va également se réunir par quartier du centre-ville pour se rencontrer ».

Voir le reportage. 

Le logement, la priorité

10 jours durant lesquels les Rochelais avaient la liberté de s’exprimer. Et un thème ressort plus particulièrement. Non sans surprise.

Il en ressort que les Rochelais ont envie de construire la ville. Notamment sur des thèmes priorité comme le logement, que ce soit à l’achat ou à la location. La mobilité aussi est un sujet fort des habitants avec le partage de l’espace public ».

Concrètement, cette soirée a laissé place aux artistes plus ou moins connus de La Rochelle. Concert, musique et temps d’échanges étaient au cœur de cet événement.

Il s’est passé beaucoup de mise en valeur de Rochelais. Des jeunes de La Rochelle qui s’exprime à travers le rap. Il y a aussi des groupes locaux qui vont se représenter. Le but est de faire la fête, mais les gens peuvent continuer de s’exprimer via des concertations ou encore le débat-bar ».

Un banquet qui a donc permis de faire remonter les attentes de la population à la municipalité rochelaise. Les expressions citoyennes ont été présentées aux élus le 16 juin dernier.


Publicités


La Rochelle, Société, Vie des communes