La Rochelle. Embarquez avec la gendarmerie maritime pour un contrôle en pleine mer

Dans le cadre de la campagne de sécurité des loisirs nautiques, la gendarmerie maritime a effectué un contrôle auprès des plaisanciers ce jeudi 23 juin au large de La Rochelle.

L’article est accompagné d’un reportage vidéo.

La gendarmerie maritime a procédé à 150 contrôles. (©Corentin Cousin).

L’été, la saison estivale et les vacances, c’est déjà demain. Et la Charente-Maritime connaît toujours une forte hausse de sa population, que ce soit sur terre, mais également en mer. Ce jeudi 23 juin, dans le cadre de la « Journée Sécurité en Mer« , une opération d’informations et de contrôle a été réalisée auprès des plaisanciers dans les eaux côtières de La Rochelle.

« Nous avons 48 ports de plaisance, 12 000 anneaux et chaque année de nombreux touristes qui viennent pour découvrir nos plages, nos plans d’eau et les loisirs nautiques. Cette journée veut rappeler les conseils de prudence à tenir. En sachant que la période estivale, de juin à septembre, représente 60% des interventions de secours et d’assistance en mer », affirme Nicolas Basselier, le préfet de la Charente-Maritime.

150 bateaux contrôlés

Coordonné par le chef unité de police en mer François du Chaffaut, l’objectif est avant tout de sensibiliser les usagers de mer face aux différents dangers potentiels. Des contrôles qui se sont effectués tout au long de la journée.

Une journée comme celle-ci, nous allons contrôler dans une zone comme la Charente-Maritime, entre 100 et 120 navires, voir plus en fonction des infractions ». François du Chaffaut.

Voir le reportage. 

Trois bateaux étaient déployés afin de couvrir un plus large périmètre. Les policiers et gendarmes maritimes scrutent et interviennent au moindre soupçon. Et certaines infractions reviennent majoritairement, notamment concernant la sécurité et le matériel.

Ce qu’on retrouve régulièrement, ce sont les défauts de sécurité, surtout sur le matériel non à jour. Que ce soit sur les gilets de sauvetage ou encore les extincteurs. Ensuite, on retrouve des infractions plus graves à l’image des excès de vitesse également ».

Des contrôles quotidiens

Si 60% des interventions en sont réalisées dans le courant de l’été, comme l’indiquait le préfet, Nicolas Basselier, des opérations de contrôle comme celles-ci s’effectuent tout au long de l’année.

Ce type de contrôle, ils s’effectuent tout le temps. Dès qu’une unité est sur le terrain, elles peuvent faire des contrôles intégrés qui touchent tous les secteurs du nautisme. Cela permet aussi de prodiguer la bonne parole ». François du Chaffaut. 

Pour les navigateurs amateurs et expérimentés, une sortie en mer doit toujours se programmer et se préparer. En cas d’urgence et de danger, les plaisanciers savent qu’ils peuvent utiliser le canal 16 de leur VHF. Toutefois, si cette dernière ne fonctionne pas, le numéro à composer est le 196.


Publicités


La Rochelle, Société, Vie des communes