La Rochelle. Au lycée Vieljeux, les élèves fêtent leur résultat du baccalauréat

Mardi 5 juillet, vers 9h du matin, les élèves de terminale du lycée Vieljeux se sont réunis sur le parvis de l’établissement pour connaître le verdict final du baccalauréat. Il y a des heureux… et des déçus.

L’article est accompagné d’une interview vidéo à voir en bas de page.

De nombreux jeunes Rochelais vont pouvoir fêter cette fin d’année scolaire dignement après l’obtention du Saint-Graal : le baccalauréat.(©AntoineColin)

Admis, au rattrapage ou recalés ? Cette question était sur toutes les lèvres ce matin au moment de la publication des résultats du baccalauréat. Cette année, les épreuves de cet examen tant redouté par les lycéens se sont déroulées en intégralité, pour la première fois après deux années perturbées par le Covid.

Les deux épreuves de spécialité passées par chaque candidat ont cependant dû être décalées de mars à mai et des aménagements décidés en raison de la crise sanitaire.

Alors, même si le baccalauréat a perdu de sa charge symbolique avec la réforme, la proclamation des résultats est restée un moment important pour les lycéens comme nous avons pu le constater ce matin devant le lycée Vilejeux où une cinquantaine de candidats était venue se confronter à l’heureuse ou dure réalité des résultats.

Entre joie et déception

Depuis 8h ce matin, plus de 710 000 candidats peuvent savoir s’ils sont admis ou non. Ils peuvent également connaître leur mention. Cette année, le taux de réussite atteint les 91%. Un résultat en légère baisse par rapport à 2021 où 93,7 % des candidats avaient été diplômés.

Je suis enfin soulagé. J’étais stressée ! Je n’avais pas bien réussi mon épreuve de philo mais au final tout s’est bien passé, j’ai réussi à compenser avec les autres matières.» confie Margaux, devant les listes affichées à 10h dans la cour de ce lycée rochelais.

Devant le lycée Vieljeux, une petite grappe d’élèves s’est formée devant les listes des lauréats, avec une émotion palpable chez certains. D’autres ont malheureusement eu moins de chance comme Laura. Pour elle, c’est direction les rattrapages…

« Je m’y attendais, j’avais des résultats en demi-teinte toute l’année et je n’ai pas trop réussi à me mettre dedans surtout avec ce grand oral, j’ai été un peu dépassé par les événements » explique-t-elle.

L’arrivée du Grand Oral aura quand même fait trembler beaucoup de candidats qui ont réussi à se sauver grâce au contrôle continu qui est utilisé pour calculer 40 % de la note finale.

Les 60 % restants sont les épreuves écrites de français, de philosophie, des enseignements de spécialité et du Grand Oral.

Les candidats aux rattrapages pourront toutefois rattraper leur léger retard jeudi prochain pour rejoindre leurs camarades sur les plages de Charente-Maritime et fêter ce diplôme tant attendu par de nombreux étudiants chaque année puisqu’il reste la porte ouverte aux études supérieures.

Voir l’interview des lycéens.


Publicités


La Rochelle, Société, Vie des communes