La Rochelle. 10 choses à savoir et à connaître pour vivre comme un vrai Rochelais

On le sait, La Rochelle multiplie sa population par 10 l’été. Alors, découvrez la ville comme si vous étiez un vrai Rochelais. Et tu sais que tu viens de La Rochelle quand…

Tu sais que tu es rochelais quand tu sais différencier les deux Tours. À gauche, la tour Saint-Nicolas et à droite la tour de la Chaîne et la troisième la tour de la lanterne (ou des 4 sergents) . (©Corentin Cousin).

La Rochelle, ses deux tours emblématiques, les célèbres arcades, mais aussi son Vieux port, ses Yélo ou encore son air iodé, et une population qui votent majoritairement à gauche. Mais, tout cela, on peut le savoir en allant sur Wikipédia. Pour le reste, seuls les vrais Rochelais savent…

Si vous comptez vous rendre à La Rochelle le temps d’un week-end ou d’un plus long séjour, découvrez la ville comme si vous étiez un véritable Rochelais grâce à ce petit florilège de lieux incontournables et de conseils.

1 – L’Aquarium, tu y as le droit tous les ans

Pour les visiteurs, c’est un incontournable. Un passage obligatoire, surtout lorsque tu reçois de la famille ou des amis. Mais, tu le connais tellement bien que tu as baptisé tous les requins et que l’audio-guide, tu le mets en espagnol.

2 – La voiture en centre-ville… oublies !

Si tu habites l’hyper-centre de La Rochelle, tu n’es pas sans savoir que la circulation en voiture dans cette zone est (très) compliquée. Et c’est un euphémisme. Sens interdits partout, voies de bus sur la gauche, puis sur la droite, pistes cyclables des deux côtés, les feux devant la gare de La Rochelle, doubles ronds-points… La conduite, c’est tout un art à La Rochelle.

Surtout, tu ne peux pas t’empêcher d’esquisser un sourire lorsque tu vois une voiture qui n’est pas immatriculée « 17 », débarquer sur le Vieux-Port.

3 – Manger un sandwich sur le port, erreur fatale

Si vous ne voulez pas vivre un mauvais remake du film « Les Oiseaux » d’Alfred Hitchcok, écartez-vous du Vieux-Port. Les mouettes et les pigeons sont plutôt à l’aise avec les repas des visiteurs. Les oiseaux n’auront aucun scrupule à vous piquer votre sandwich.

4 – Le début de soirée à la Guignette… (rire)

À La Guignette, tu sais toujours comment tu y viens, mais jamais comment tu en repars. Véritable institution de La Rochelle depuis 1933, les Rochelais le savent, cette adresse, c’est traître. Dans le quartier Saint-Nicolas, nombreux sont ceux à se retrouver en fin d’après-midi pour siroter un verre de guignette. Une boisson alcoolisée uniquement produite à La Rochelle, qui se décline en rouge, vert ou jaune. Accoudé au bar ou attablé autour d’un tonneau, vous risquez de sortir de la Guignette avec le sourire aux lèvres.

La Guignette est le lieu incontournable des apéros rochelais depuis 1933. (©Corentin Cousin).

5 – Les apéros sur le France, ça peut tanguer

Prendre un verre en terrasse c’est bien, mais boire un coup lorsque le bar est un navire, c’est encore mieux. Connu pour être la maison du musée maritime de La Rochelle, le France, c’est aussi un bar. Une vue imprenable sur la ville depuis le ponton. Par contre, si ça commence à tanguer, ce n’est pas le bateau.

6 – Tu te termines Cour du Temple

C’est la place des fêtards. Entre le Piano, le White Rabbits, le Mauvais Garçon et le MayFlower, les bars et les boites de nuit ne manquent pas ici. Pour les téméraires, ils prendront leur courage à deux mains pour traverser toute la ville et se diriger soit du côté du Black (aux minimes), soit du côté de l’Oxford (plage de la concurrence).

7 – Les arcades n’ont plus aucun secret pour toi

C’est drôle de voir les touristes avec les GPS pour retrouver leur chemin sous les différentes arcades de La Rochelle. C’est un vrai labyrinthe, mais bon, maintenant tu les connais en long, en large et surtout en travers. Mais la nuit interdit de faire pipi contre un pilier !

8 – La Grosse Horloge, le point de repère

« Tu es où ? » « Viens à la Grosse Horloge, on se rejoint là-bas ». Qui n’a pas dit cela ? La Grosse Horloge de La Rochelle, c’est un peu la boussole de la ville. Le point cardinal. Tu veux donner rendez-vous à une personne, c’est ici. C’est régulièrement le point de rencontre des Rochelais avec la place de Verdun aussi.

9 – Tu vis en Jaune et Noir

Les Rochelais et le rugby, c’est une grande histoire d’amour. Surtout depuis que le Stade Rochelais est champion d’Europe. À La Rochelle, l’eau est plus « Jaune et Noir » qu’elle n’est bleue. Et tu les reconnais, ils ont le macaron abonné collé sur le pare prise de la voiture immatriculée avec l’écusson de l’équipe, évidemment. Et gare aux toulousains de passage qui se moquent !

C’est toute une ville qui vit pour le Stade Rochelais, son club de rugby. Une vraie fièvre Jaune et Noir. (©Corentin Cousin).

10 – Les vélos Yelo ont existé avant les vélib parisiens

En revanche, pour les utiliser, c’est une autre affaire. Alors, ouvrez vos manuels à la page 17… et vous avez 4 heures !

Voici un petit florilège de ce qu’est un Rochelais qui connaît sa ville à 100%.


Publicités


article, La Rochelle, Société, Vie des communes