La coquille Saint Jacques du pertuis Breton interdite à la pêche et à la consommation

A compter de ce jeudi 18 novembre, il est interdit de vendre et de consommer les coquilles Saint Jacques péchées dans le pertuis Breton (au large de la Charente-Maritime).

coquilles saint-jacques
La consommation des coquilles Saint Jacques devenue dangereuse ce jeudi 18 novembre. (© Adobe Stock Illustration).

La Préfecture de la Charente-Maritime, par voix de communiqué, interdit dès ce jeudi 18 novembre la vente et la consommation des coquilles Saint Jacques issues de la pêche au large des cotes charentaises maritimes et plus spécifiquement de la zone du pertuis Breton.

En effet, selon la préfecture, des analyses du réseau de surveillance, “montrent une toxicité avec un risque pour la santé humaine en cas d’ingestion justifiant la fermeture de la pêche à la Saint-Jacques dans le Pertuis Breton. Les pêcheurs doivent procéder immédiatement au retrait des coquillages. Les amateurs de la Saint Jacques sont appelés à ne pas les consommer.

Préfecture de la Charente-Maritime


Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Société, Vie des communes