JO de Paris 2024. Les voileux Erwan Fischer et Clément Péquin, sportifs de haut niveau, ont trouvé leurs bonnes étoiles

En voile, l’équipage de 49er, qui ambitionne la médaille d’or dans la discipline aux jeux olympiques de 2024 à Paris, bénéficie du soutien des collectivités et du 5 étoiles Le Richelieu de la Flotte-en-Ré.

Stephane-Villain-Clement-Pequin-et-Philippe-Cazenave.-©Yannick-Picard
Stéphane Villain, Clément Péquin et Philippe Cazenave. (©Yannick Picard)

Étrange ballet tout en glisse, que celui offert près des côtes de la Flotte-en-Ré mercredi 3 août par Erwan Fischer et Clément Péquin face à l’hôtel spa marin, 5 étoiles Le Richelieu. Sur la terrasse, ce soir-là, du fleuron de l’hôtellerie de luxe Réthaise, deux hommes étaient rivés aux manœuvres de ceux qui avaient loupé d’un cheveu leur qualification pour les jeux olympiques (JO) de Tokyo. 

Tout d’abord, Philippe Cazenave, le nouveau propriétaire du Richelieu et à la tête du groupe Cv Développement, un des acteurs majeurs du tourisme en Charente-Maritime. Une des mille vies de l’entrepreneur est passée par la mer.

Le sexagénaire est fidèle en amitié. Encore plus lorsqu’il s’agit de renvoyer l’ascenseur.

Henri le père de Clément est un ami de longue date. Nous avons la mer en point commun. Alors lorsqu’il a été question d’aider son fiston que j’ai vu se transformer ces derniers temps, je n’ai pas hésité une seule seconde ».

Philippe Cazenave a donc spontanément mis la main au porte-monnaie. Son Richelieu est devenu un des trop rares partenaires du bateau avec lequel Clément et Erwan viennent de briller à deux reprises lors des épreuves de la coupe du monde 49er. « Nous avons participé à deux des trois épreuves de la coupe du monde et obtenu une première et une troisième place. Après ces deux podiums nous étions numéro deux au classement mondial », explique le Rochelais Clément Péquin.

Sélectionné pour les JO 2024 ?

Mais seul un équipage français dans la discipline sera sélectionné en 2023 pour participer aux JO de paris en 2024. Erwan et Clément espèrent être celui-là et pouvoir ainsi bénéficier d’aides de l’équipe de France de voile. En attendant il faut faire marcher le réseau privé et celui des collectivités.

Stéphane Villain fait partie de ce sérail. « Clément est membre du team des sportifs de haut niveau accompagnés par le conseil départemental. C’est un bon drôle », rappelle le vice-président du conseil départemental de la Charente-Maritime en charge notamment des sports.

Ce 3 août, le duo de voileux en équilibre permanent sur leur 49er a mis près de deux heures à rallier le port des Minimes à La Rochelle à la plage de la Flotte-en-Ré face au Richelieu. « Nous avons pris le temps de faire de belles images », précise Erwan Fischer.

Aides publiques et privées

Les deux sportifs de haut niveau à la tête bien faite, se prêtent sans ciller au jeu des questions-réponses des plagistes étonnés du spectacle. C’est aussi cela le monde local de la voile, entre humilité et passion.

Tout comme ce mécénat de Philippe Cazenave salué par Stéphane Villain, « ce que fait Philippe est synonyme du bonhomme et de la réussite de son entreprise. C’est bien que le privé se mette là-dedans. Les collectivités de nos jours ont besoin de trouver leur équilibre grâce à l’aide du privé. Surtout lorsqu’ils sont locaux. Ce qui renforce l’image de la Charente-Maritime ».

À noter que le boss de Cv Développement, dont le siège social est à l’Houmeau, était récemment avec son propre bateau, partenaire du tour de la Charente-Maritime à la voile organisé par le conseil départemental éponyme. Le voilier en charge des juges et officiels de l’épreuve était également présent parmi les bateaux VIP de l’Arctique Vendée et compte bien l’être également lors du prochain Vendée Globe.


Publicités


article, La Flotte en Ré, Sport, Vie des communes