Inondations en Charente-Maritime : 19 premières communes reconnues en état de catastrophe naturelle

Suite aux inondations qui ont touché la Charente-Maritime, 19 premières communes ont fait l’objet d’un arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Saintes inondations Février 2021
19 communes de Charente-Maritime éligibles à la reconnaissance de l’état de catastrophes naturelles. (©L. Sarrazin).

Dès le 9 février dernier, une commission nationale interministérielle a étudié la recevabilité des dossiers déposés par les mairies concernées pour reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Ce sont donc 19 communes de Charente-Maritime qui ont obtenu le statut en date du 10 février dernier : Brives-sur-Charente, Bussac-sur-Charente, Chaniers, Chérac, Courcoury, Dompierre-sur-Charente, Fontcouverte, Geay, Les Gonds, Montils, Port d’Envaux, Rouffiac, Saint-Jean-d’Angely, Saint-Savinien, Saint-Sever-de-Saintonge, Saint-Vaize, Saintes, Salignac-sur-Charente, et Taillebourg.

Jusqu’au 23 février prochain

“Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter de la date de publication de l’arrêté au journal officiel, le 13 février 2021, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurances”, indique la préfecture.

Il en va de même pour la commune de La Ronde “suite aux inondations et coulées de boue des 5 et 7 mars 2020”.

Dans les jours et semaines à venir, d’autres communes de Charente-Maritime devrait se voir attribuer le statut de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. “La DDPP (direction départementale de la protection des populations, ndlr) est en lien avec les autres communes touchées par les inondations de la semaine dernière”, souligne la préfecture.


Par Ludovic Sarrazin.

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Société, Vie des communes