Ferrero rappelle plusieurs produits kinder pour des suspicions de salmonelle

Lundi, le groupe italien Ferrero Ferrero a rappelé certains lots de produits Kinder fabriqués en Belgique en raison d’un lien «potentiel» avec des cas de salmonelle.

Les Kinder Surprise font partie des produits rappelés par Ferrero. (©Ferrero/ DR)

À seulement deux petites semaines de Pâques, le groupe Ferrero annonce la tuile de ce début d’année 2022 : au moins 15 cas de salmonellose ont été recensés en France après la consommation de produits Kinder. Dans un communiqué, rendu publique le 5 avril, la Direction générale de la santé (DGS) a confirmé ces cas d’infection bactérienne et a annoncé le retrait de certains de ces produits en raison d’un lien « potentiel » avec ces cas de salmonelle.

Sont concernés des Kinder Surprise 20g (par un, par trois, par quatre et par six) et 100g avec des dates de péremption comprises entre fin juin 2022 et fin octobre 2022; des Kinder Schoko-Bons avec des dates de péremption comprises entre fin avril et fin août 2022; des Kinder Mini Eggs avec des dates de péremption comprises entre fin avril et fin août et enfin Kinder Happy Moments, Kinder Mix : 193g, Panier 150g, Peluche 133g, Seau 198g, avec des dates de péremption à fin août 2022.

Ferrero conseille de ne pas consommer le produit, de le conserver et de contacter son équipe d’assistance aux consommateurs au 08 00 65 36 53 et à l’adresse contact.fr@ferrero.com.

Rappel de plusieurs produits Kinder

Dans son communiqué l’entreprise Ferrero souligne qu’« aucun des produits Kinder mis sur le marché français n’a été testé positif à la salmonelle, nous n’avons reçu aucune plainte de la part de consommateurs. »

Le rappel de plusieurs produits de la marque Kinder a donc été effectué de manière volontaire par le groupe italien qui semble vouloir appliquer toutes les précautions possibles à quelques jours du jour de Pâques ou de nombreux enfants se jettent corps et âme dans la traditionnelle Chasse aux œufs en chocolat, et plus généralement, en chocolat Kinder.

Elle indique d’ailleurs travailler en étroite collaboration avec les autorités publiques et notamment la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF). «Nous prenons cette affaire très au sérieux, car la protection des consommateurs est notre priorité absolue», a confirmé Ferrero dans sa déclaration.

En Belgique, lieu de fabrication des chocolats, l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) a appuyé dans ce sens lundi dernier en confirmant qu’il ne faut pas consommer ces produits en raison de la découverte d’une «série de foyers de salmonelles déclarés dans différents États membres». Les autorités britanniques ont fait état d’un rappel dès samedi.

Pour rappel, parmi les quinze malades touchés par la bactérie, « dont l’âge médian est de 4 ans », huit ont été hospitalisés avant de rentrer à leur domicile. Six autres malades n’ont pas encore pu être interrogés à cette heure par les services de santé pour établir un éventuel lien avec les produits Kinder retirés.

Quels sont les symptômes en cas de contamination ?

La salmonellose est une infection à une bactérie nommée Salmonella ou salmonelle. Il s’agit de l’une des principales causes d’intoxication alimentaire au Canada. La plupart des personnes infectées souffrent de crampes au ventre, de diarrhée et de fièvre.

Ces symptômes apparaissent de 12 à 72 heures après l’ingestion de l’aliment contaminé. La salmonelle se retrouve surtout dans les aliments crus ou insuffisamment cuits : la volaille, la viande, les fruits de mer et les oeufs. Elle peut aussi contaminer des légumes ou des aliments laissés sans réfrigération durant plusieurs heures. Les animaux domestiques (surtout les oiseaux et les reptiles) peuvent également transmettre une infection à la salmonelle.

Habituellement, le rétablissement se produit en 4 à 7 jours, sans nécessiter de traitement. L’infection peut cependant être grave et même fatale pour les personnes âgées ou malades ainsi que pour les nourrissons. La cuisson ou la pasteurisation du lait à haute température peut éliminer la bactérie. Elle peut par contre rester en sommeil dans des aliments déshydratés, comme le lait en poudre.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Santé, Vie des communes