Deux-Sèvres : Julien Le Guet porte parole emblématique des « anti-bassines » placé en garde à vue

Julien Le Guet le porte parole du mouvement « Bassines Non Merci » et deux autres militants ont été placés en garde vue ce 27 octobre. Julien Leguet a été relâché vers 15h.

Niort manifestation anti bassines
La prochaine manifestation anti-bassines aura lieu à Mauzé sur le Mignon le 6 novembre prochain.

Il était aux alentours de 8h ce mercredi 27 octobre quand les gendarmes ont sonné à la porte de Julien Leguet, le porte-parole emblématique du mouvement « Bassines Non Merci ». Le militant a ensuite été place en garde à vue pendant plus de 6 heures. Il a été relâché vers 15h. Il lui est reproché d’avoir incité à la « provocation publique et directe non suivie d’effet à commettre un délit ». Les gendarmes ont saisi l’ordinateur et des documents chez le porte-parole.

En somme, quelques phrases lancées pendant la manifestation du 22 septembre dernier sur un chantier en cours à Mauzé-sur-le-Mignon, comme « une bassine construite, trois bassines détruites ». « Au lieu de jouer la carte de l’apaisement et du dialogue le préfet Aubry cherche à intimider », se désole Julien Leguet, mais il ne fait que renforcer notre détermination ».

Parallèlement à cette arrestation, deux autres militants ont été entendus par les gendarmes puis relâchés ce mercredi.

Soutien de EELV Poitou-Charentes

Les trois militants ont reçu le soutien de Europe Ecologie Les Verts par la voix de son secrétaire régional EELV Poitou-Charentes, Jean-Pierre Lartige, qui indique par communiqué de presse « Le conflit sur la ressource en eau sur notre territoire doit trouver une issue politique; ni les violences, ni la répression n’apporteront de réponse constructive et acceptable. Alors que le dérèglement climatique va intensifier les conflits d’usages et les angoisses du monde agricole quant à son avenir, il est urgent de renouer le dialogue entre l’ensemble des parties prenantes du territoire.

La prochaine manifestation anti bassines se tiendra le samedi 6 novembre prochain à Mauzé sur le Mignon.


Publicités


article, Société, Vie des communes