De Marans à Surgères : le déploiement de la fibre retardé de un à deux ans dans certaines communes

Celles et ceux qui attendent avec impatience d’être reliés au Très Haut Débit devront pour certains attendre encore. Les deux confinements ont contraint la société “Charente-Maritime Très Haut Débit” à revoir son calendrier de déploiement.

Branchement de la fibre optique Adobe Stock illustration
Le déploiement de la fibre va prendre du retard en Charente-Maritime. (@Adobe Stock illustration).

La société “Charente-Maritime Très Haut Débit”, filiale d’Orange, a pour mission d’installer la fibre en Charente-Maritime et de raccorder plus de 270 000 foyers en fibre optique au plus tard en 2023 pour un montant total qui s’élèvent à 326.4 millions d’euros. (14% financés par le Département, les 86 % restant pris en charge par Orange.

Des retards dus aux gestes barrières

Mais les confinements de mars-avril et de novembre-décembre ont engendré des ralentissements dans les travaux. Notamment du à la mise en place des gestes barrières, selon le Département, qui a été difficile voire impossible dans certaines situations. “Par ailleurs, la fermeture des usines et plateformes logistiques a rendu plus difficile l’approvisionnement en outillages et matériaux nécessaires aux chantiers, obligeant à reporter plusieurs d’entre eux”, indique Jean-Benoît Leclercq, directeur général de Charente-Maritime Très Haut Débit.

Selon le Département, pour beaucoup de communes, “l’objectif reste inchangé (182 communes) mais, pour d’autres, la fin du déploiement a été décalée de quelques
mois (223 communes)”. Et plus de 100 000 logements dans 142 communes seront éligibles au Très Haut Débit avant la fin de cette année.

Mais en Aunis Atlantique, 15 communes sur 20 ne seront pas équipées de la fibre à la date prévue initialement. Et en Aunis Sud, ce sont 11 communes sur 24 qui voient le déploiement de la fibre repoussé d’un an.

Premier semestre 2023

Si un troisième confinement ne vient pas perturber une nouvelle fois le calendrier, la fin des travaux en Charente-Maritime est prévue pour le premier semestre 2023. Et le Département l’affirme, “malgré ce retard, le Département de la Charente-Maritime sera d’un des premiers territoires à être intégralement fibré”.

Le calendrier prévisionnel de déploiement en Aunis Atlantique et en Aunis Sud.

CDC AUNIS ATLANTIQUE
Commune Date de début Date de fin initiale Nouvelle date de fin
ANDILLY 2020 2022 2022
ANGLIERS 2021 2022 2023
BENON 2019 2022 2022
CHARRON 2019 2020 2021
COURCON-D’AUNIS 2019 2020 2021
CRAM-CHABAN 2020 2020 2021
FERRIERES-D’AUNIS 2021 2021 2022
LA GREVE-SUR-MIGNON 2020 2020 2021
LA LAIGNE 2020 2020 2021
LA RONDE 2020 2020 2021
LE GUE-D’ALLERE 2020 2021 2022
LONGEVES 2020 2022 2022
MARANS 2019 2021 2021
NUAILLE-D’AUNIS 2021 2022 2022
SAINT-CYR-DU-DORET 2020 2021 2021
SAINT-JEAN-DE-LIVERSAY 2020 2022 2022
SAINT-OUEN-D’AUNIS 2019 2019 2021
SAINT-SAUVEUR-D’AUNIS 2021 2021 2022
TAUGON 2020 2020 2021
VILLEDOUX 2020 2020 2021

CDC AUNIS SUD
Commune Date de début Date de fin initiale Nouvelle date de fin
AIGREFEUILLE d’AUNIS 2019 2022 2022
ANAIS 2020 2022 2022
ARDILLIERES 2020 2022 2022
BALLON 2020 2022 2022
BOUHET 2020 2020 2020
BREUILLE-LA-REORTE 2020 2021 2021
CHAMBON 2019 2020 2020
CIRE-D’AUNIS 2020 2020 2021
FORGES 2019 2019 2021
GENOUILLE 2021
2021 2022
LANDRAIS 2019 2021 2021
LA DEVISE 2020 2021 2022
LE THOU 2019 2020 2021
MARSAIS 2020  2021 2022
PUYRAVAULT 2019 2020 2021
SAINT-GERMAIN-DE-MARENCENNES 2021 2021 2022
SAINT-GEORGES-DU-BOIS 2019 2020 2020
SAINT-MARD 2019 2021 2021
SAINT-PIERRE-D’AMILLY 2020 2021 2021
SAINT-PIERRE-LA NOUE 2021 2021 2022
SAINT-SATURNIN-DU-BOIS 2020 2021 2022
SURGERES 2019 2021 2021
VIRSON 2019 2022 2022
VOUHE 2020 2020 2021

Source : Département de la Charente-Maritime. “Charente-Maritime Très Haut Débit”. Novembre 2020.

Accès au PDF de Charente-Maritime THD : Le calendrier prévisionnel canton par canton.
Site internet de Charente Maritime Très Haut Débit : www.charentemaritimetreshautdebit.fr/

Par Ludovic Sarrazin.


Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Economie, Marans, Surgères, Vie des communes