Cyclisme. La Charente-Maritime et Châtelaillon militent pour avoir une étape du Tour de France Féminin

Selon nos informations, la ville de Châtelaillon pourrait accueillir une étape du Tour de France Féminin avec Swift en 2024 pour la 3e édition de l’ère moderne.

Après le Tour de France en 202 (photo), Châtelaillon et la Charente-Maritime espèrent accueillir le Tour de France Féminin en 2024. (Julien Chauvet / Ville de La Rochelle).

Amaury Sport Organisation (ASO), organisateur des deux Tour de France, masculin et féminin, a dévoilé jeudi dernier le parcours de l’édition 2023. Et déjà, certaines villes qui ne figurent pas sur ce tracé pensent à 2024.

Et c’est le cas de Châtelaillon-Plage. La station balnéaire souhaite accueillir une étape de la Grande Boucle féminine en 2024.

Tous sur le pont !

Stéphane Villain, maire de Châtelaillon et vice-président du département de la Charente-Maritime, ne s’en cache pas. « Accueillir une étape du Tour de France féminin serait formidable. D’autant plus après la belle fête qu’il y a eu en 2020 pour le passage des hommes ».

Selon nos informations, la ville du littoral rochelais serait dans les petits papiers d’ASO et de Christian Prudhomme. Le maire châtelaillonnais est régulièrement en contact avec le directeur du Tour de France.

Nous militons pour tenter de faire venir le Tour de France Féminin en Charente-Maritime. Et avec une équipe comme le Stade Rochelais Cyclisme, qui a participé à la dernière Grande Boucle, nous pouvons légitimement prétendre accueillir cette grande manifestation », explique Stéphane Villain.

Et Châtelaillon-Plage a déjà prouvé par le passé qu’elle était capable de le faire avec brio. « L’idéal pour nous serait d’être ville d’arrivée et de départ », précise Stéphane Villain.

Toutefois, la cité balnéaire n’est pas toute seule sur le dossier. En effet, Poitiers aurait également proposé sa candidature. Stéphane Villain et Sylvie Marsilly devraient prochainement rencontrer Christian Prudhomme et Marion Rousse pour en savoir plus.

Dernière indiscrétion, toujours selon nos informations, ils militent aussi pour recevoir de nouveau le passage du Tour de France masculin, et ce, avant la fin du mandat.


Publicités


article, Sport, Vie des communes