Charente-Maritime : chômeurs longue durée et bénéficiaires du RSA, Pôle Emploi et le Département sont là pour vous

Le Département de la Charente-Maritime et Pôle Emploi ont détaillé les différents plans d’action mis en place pour un retour à l’emploi destinée aux chômeurs longue durée et aux bénéficiaires du RSA.

Dominique Rabelle, Sylvie Marcilly et Daniel Dartigolles se sont engagés en faveur des chômeurs longue durée et des bénéficiaires du RSA. (© Corentin Cousin).

Depuis décembre dernier, la Charente-Maritime et le Pôle Emploi ont signé un partenariat dans le but d’unir leur force pour aider et accompagner les chômeurs vers l’insertion à l’emploi.

Une démarche qui se veut être proactive et au plus près des préoccupations des demandeurs.

Au 31 janvier dernier, le département comptait 17 044 bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) contre 18 523 en 2020, soit une baisse de 9,89%. Une diminution qui s’explique en partie par la chute du nombre de demandeurs d’emploi et l’augmentation des offres à pourvoir.

Le SPIE pour un meilleur retour à l’activité

Sylvie Marcilly, présidente de la Charente-Maritime, a souligné la volonté du Département d’aller encore plus loin dans l’accompagnement des chômeurs longue durée. Et pour ce faire, le SPIE (Service Public de l’Insertion et de l’Emploi) s’inscrit comme chef de file de l’insertion à l’emploi en collaboration avec Pôle Emploi.

« Le SPIE a été labélisé centre d’expérimentation du service public en faveur de la réinsertion et de l’emploi », précise Dominique Rabelle, vice-présidente de la Charente-Maritime en charge de l’insertion.

Un consortium des acteurs économiques a été créé pour rendre plus efficaces les parcours d’accompagnement vers l’emploi et encourager une synergie de tous les acteurs.

Et en décembre dernier, le Département a envoyé un courrier à plus de 80 partenaires les invitant ainsi à rejoindre le consortium. « Ils sont déjà plus de 50% a avoir répondu favorablement en s’engageant aux côtés de la Charente-Maritime en tant que partenaire », précise Daniel Dartigolles, directeur territorial de Charente-Maritime Pôle Emploi Nouvelle-Aquitaine.

Sur les 17 000 bénéficiaires du RSA, ils ne sont que 6 400 à être inscrits à Pôle Emploi ». Daniel Dartigolles.

Le SPIE permet donc aux chômeurs de longue durée et aux bénéficiaires du RSA de sortir de l’autarcie et ainsi d’être mieux orientés dans un parcours de retour à la vie active.

Il y a désormais une nécessité de changer de braquet, car le nombre de chômeurs longue durée est en augmentation de 5%. « Ils ne doivent pas passer à côté de la reprise économique », indique Daniel Dartigolles.

Parmi les plus gros pourvoyeurs d’emploi, on retrouve les secteurs du service à la personne, l’hôtellerie restauration, mais aussi le bâtiment et la filière nautique.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Charente-Maritime, Economie, La Rochelle, Vie des communes