Bressuire. Un individu à la tête d’un réseau de trafic de stupéfiants prend 6 mois de prison ferme

Le 11 mai dernier, vers 6h du matin, les gendarmes de Bressuire ont interpellé une certain nombre de trafiquants de drogue. La tête du réseau a été condamnée à 6 mois de prison ferme.

Près de 2 kilos de résine de cannabis ont été saisis par les gendarmes de Bressuire. (©Gendarmerie nationale)

Les gendarmes de la compagnie de Bressuire n’ont pas chômé dans cette affaire. Suite à une enquête préliminaire visant une dizaine d’individus impliqués dans un réseau de trafic de stupéfiants, une vingtaine d’officiers sont intervenus pour appréhender les suspects dans la matinée du 11 mai dernier.

Accompagnés d’une équipe cynotechnique spécialisée dans la recherche de stupéfiants, les gendarmes ont pu procéder à leur interpellation et saisir l’ensemble de la drogue, du matériel et quelques coupures de billet. Une opération rondement menée qui a débouché sur la condamnation d’une des têtes présumées, âgée de 22 ans, de ce réseau de trafiquants.

1,9 kg et 2 225 euros saisis

Pablo Escobar n’a qu’à bien se tenir. Les membres d’un réseau local de produits stupéfiants ont été interpellés samedi matin tôt par la brigade de gendarmerie de Bressuire. Pendant plusieurs semaines, les enquêteurs avaient procédé à l’identification des principaux acteurs de ce réseau de trafiquants. Consommateurs, vendeur, producteur… Tout a été passé à la loupe par les forces de l’ordre.

Cette opération judiciaire, dirigée par le parquet de Niort, a débouché sur la saisie de près de 2 kilos de raisine de cannabis, du matériel de production, de vente et 2 225 euros en liquide, sûrement récoltés lors de la vente, au domicile d’un jeune Bressuirais de 22 ans.

6 mois de prison ferme

Le jeune trafiquant a reconnu les faits reprochés. Il a été déferré à l’issue de sa garde à vue ce vendredi 13 mai. Il est passé en comparution immédiate devant le Tribunal judiciaire de Niort et a été condamné à un an d’emprisonnement dont six mois de prison ferme avec mandat de dépôt à la Maison d’arrêt de Niort.

De leur côté, ses clients ont eu droit à un rappel à la loi. La résine de cannabis saisie a été totalement détruite. En règle général, le trafic de drogue est puni de 10 ans de prison et 7 500 000 euros d’amende en cas d’importation, d’exportation, de transport, de détention, d’offre, de vente et/ou d’achat de stupéfiants.

Et 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d’amende dans le cas de production ou de fabrication illicite de stupéfiants. La provocation à l’usage de stupéfiants comme la publicité ou l’incitation est également sanctionnée par la loi. La sanction pénale peut atteindre 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende.


Publicités


article, Faits divers, Niort, Vie des communes