Angliers : attention, une mairie peut en cacher une autre

D’ici quelques mois, à Angliers, une mairie flambant neuve sera érigée en lieu et place de l’ancien bâtiment devenu trop petit.

Cet article est également constitué d’un reportage vidéo à voir en bas de page

Mairie d'Angliers Didier Taupin Aunistv travaux
Les travaux de construction de la nouvelle mairie débuteront le 15 avril prochain. (©L. Sarrazin).

Les habitants d’Angliers ont vu récemment leur mairie attaquée par une pelleteuse et des ouvriers dépêchés sur les lieux pour abattre murs et toiture.

Car devenu trop petit au fil des années, l’ancien bâtiment va laisser place d’ici quelques mois à une mairie plus grande et plus fonctionnelle.

“Avec un village qui s’agrandit et des services en plus, nous avions un problème de place et de promiscuité sans parler d’un manque de  confidentialité dans l’ancienne mairie”, indique Didier Taupin, le maire d’Angliers.

800 000 euros

Une salle du conseil et des mariages beaucoup plus grande, des bureaux pour les agents et le maire, une grande salle des archives, le budget des travaux s’élève à 800 000 euros financés à hauteur de 75% par l’État et le Département de la Charente-Maritime.

Les 25% restant sont à la charge de la commune. “C’est un projet que nous avions lancé en 2017 et nous avons attendu d’avoir certaines dotations pour confirmer le chantier. Sans dotations, pour une commune comme Angliers, nous n’aurions pas pu nous lancer”, estime le maire.


L’ancienne mairie va donc totalement disparaitre, enfin pas tout à fait, une partie a échappé à la destruction et pour une bonne raison. “Nous conservons ce qui était l’ancienne salle du conseil et des mariages. C’est une pièce qui fait environ 35 m² mais c’est surtout un bâtiment et un fronton en pierre de taille qui a très bien vieilli. Cela deviendra un bureau partagé pour les adjoints”, souligne Didier Taupin.

Les travaux vont débuté le 15 avril prochain pour une durée d’un an environ. L’inauguration est prévue au printemps 2022.

Voir le reportage vidéo


Reportage : Ludovic Sarrazin.


Vous aimerez peut-être lire aussi


Angliers, Société, Vie des communes