Niort. Une femme sous l’emprise de cocaïne joue aux auto-tamponneuses avec les gendarmes

Le jeudi 23 juin, une femme sous l’emprise de cocaïne décide de prendre le volant après une dispute avec son conjoint. Sur place, les gendarmes tentent de l’arrêter mais elle fonce sur la voiture des militaires.

Suite à son comportement et la prise de stupéfiant, les gendarmes sont allés l’interpeller à son domicile. (©GendarmerieNationale)

Jeudi 23 juin, la nuit tombe quand les gendarmes de la brigade de Nueil-les-Aubiers reçoivent un appel suite à une dispute d’un coupe dans le petit village de Voulmentin dans les Deux-Sèvres. Jusque là, rien d’anormal, pourtant, à leur arrivée sur place, les militaires constatent des blessures sur le corps de la jeune femme concernée par la dispute.

Les gendarmes font face à une femme qui s’est (légèrement) scarifiée. Elle semble possédée et monte dans son véhicule. Déterminée, la chauffard prend la route après avoir adressé un geste d’humeur aux forces de l’ordre : un beau doigt d’honneur ! Une force surnaturelle lui a-t-elle dicté de dresser le majeur en direction des militaires ?

Ils se questionnement avant de rapidement se mettre à sa poursuite pour tenter de lui barrer la route. Mais malheureusement, le maléfice est puissant puisqu’il contraint son hôte à forcer le passage.

Qu’à cela ne tienne, la chauffard ne s’arrête plus et fonce sur la voiture des gendarmes qui n’ont d’autres choix que de la laisser passer. Toutefois, la justice n’oublie jamais ! Le lendemain, l’ensorcelée est interpellée. « Envoûtée par la méchante fée Cocaïne », la femme est placée en garde à vue, le temps qu’elle recouvre ses esprits et revienne à une certaine réalité… pour mieux pouvoir s’expliquer.


Publicités


article, Faits divers, Niort, Vie des communes