La Rochelle. Rugby. TOP14 : battre Clermont pour une place en demi-finale

Après leur victoire bonifiée à domicile face à la Section Paloise, le Stade Rochelais se déplace pour leur dernier match de la saison régulière à Clermont, au stade Marcel Michelin, pour une qualification directe en demi-finale de TOP14.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’avant match à voir en fin de page.

Les Rochelais ont soif de victoire pour valider leur ticket de qualification directe pour les demi-finales.

Tout n’est pas encore acquis, et le Stade Rochelais ne doit pas se reposer sur ses lauriers. Pour le dernier match de la saison régulière, La Rochelle ira voyager ce samedi 5 juin en Auvergne au stade Marcel Michelin de Clermont-Ferrand.

Une der cruciale pour les Maritimes s’ils veulent conserver l’une des deux premières places du TOP14, synonyme de qualification directe pour les demi-finales.

Quatre équipes pour deux places

Ce match a des enjeux à tous les étages. D’un côté des rochelais avec 77 points et second du championnat, une place que le club à la caravelle doit converser. Mathématiquement, il ne faudrait qu’un seul petit point à La Rochelle pour valider ce ticket. “On a d’ores et déjà basculé en mode phase finale nous aussi”, souligne Arthur Retière.

Du côté Clermontois, cinquième avec 67 points, le club n’est pas encore assuré d’être qualifié dans le top 6 afin d’accéder aux phases finales. Pour s’assurer de ne pas regarder derrière eux, ils devront s’imposer devant les Jaune et Noir, ce samedi. Vainqueurs face aux Toulonnais sur leur pelouse mi-mai (25-16), les hommes de Franck Azéma viennent de s’incliner face au leader toulousain, le week-end dernier (36-27).

La victoire contre Pau nous a remis dans de bonnes conditions pour la suite. L’objectif c’est la victoire, les demi-finales et aller le plus loin possible”. Arthur Retière

Potentiellement, ils sont encore quatre équipes à pouvoir espérer glaner les deux premières places du championnat, qui proposent un suspense haletant : La Rochelle, Toulouse, Racing 92 et Bordeaux-Bègles, même si pour les derniers cités la tâche s’annonce compliquée avec la réception des champions d’Europe pour cette 26e journée.

Si les deux stades semblent partir avec une longueur d’avance, leurs deux poursuivants ont encore une chance de s’éviter un barrage, même si la fenêtre de tir est infime.

Un point minimum

Ce dernier face-à-face ne sera tout de même pas une mince affaire, de surcroit avec cette statistique effrayante : en 17 matchs, toutes compétitions confondues, La Rochelle ne s’est jamais imposée sur la pelouse de l’ASM. “Il faut absolument finir la saison en beauté et terminer premier du championnat, car le Brennus est clairement l’objectif”, affirme Thomas Lavault.

Il nous reste encore quelque chose à jouer, il faut arrêter de s’apitoyer sur notre sort. La victoire à Pau nous permet de digérer la défaite face à Toulouse. On joue toute la saison pour jouer des matchs comme ceux qui vont arriver”. Thomas Lavault

Dans le “money-time” comme le dit Jono Gibbes, la saison régulière va donc se jouer sur 80 minutes. Un match dans lequel La Rochelle devrait jouer son jeu, et répondre au défi physique proposé par les Clermontois. “On s’attend à une vraie guerre”.

Et surtout pour ne pas avoir de regret comme l’indique Rémi Bourdeau. “Ce serait rageant, sur un dernier match, de finir à la 3e ou 4e place alors qu’on a trôné les deux premières places du classement toute l’année”.

On va prendre ce match contre Clermont comme un quart de finale. Ça va être une joute serrée “. Rémi Bourdeau.

Si désormais, le statut de la Rochelle a changé en étant les nouveaux vices champions d’Europe, ils vont devoir assumer cette étiquette et imposer leur force. En cas de défaite, les rochelais devraient passer par un match de barrage pour accéder aux demi-finales, ce qui n’arrangerait pas leur affaire au regard de la gestion physique des joueurs.

Arthur Retière 

Thomas Lavault 

Rémi Bourdeau

Jono Gibbes


Par Corentin Cousin.


Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes