La Rochelle. Rugby. Top 14 : parti pour faire un coup à Toulon

Après le match en retard de la 15e journée reporté en raison du Covid-19, La Rochelle se déplace à Toulon, au stade Mayol, ce samedi 19 mars à 17h15, dans une rencontre à enjeux des deux côtés.

Lors de la dernière confrontation, La Rochelle s’était facilement imposé, avec le bonus offensif, sur le score de 39-6. (© Corentin Cousin).

Ce match en retard s’annonce déjà important pour La Rochelle qui joue sa qualification, déjà, pour les phases finales. Actuellement 6e et dernier qualifié, les Jaune et Noir voyagent donc en terre Toulonnaise avec la volonté d’enchaîner une 4e victoire de rang.

Après trois belles victoires, dont une à l’extérieure, les joueurs de Ronan O’Gara ont retrouvé de la confiance avant de partir en coupure d’une semaine qui « a permis de régénérer les batteries pour tout le monde » comme l’indique Romain Sazy, le capitaine rochelais. Les maritimes se déplacent donc sur la Rade pour y affronter des Toulonnais de nouveau très compétitifs.

Y mettre les ingrédients pour prendre les points

Comme à chaque face-à-face contre Toulon, la rencontre s’annonce âpre. Un match a double enjeu puisque d’une part, La Rochelle veut grimper au classement pour se garantir une place dans le Top 6 tandis que Toulon de son côté veut cette victoire pour s’éloigner le plus possible de la relégation.

« S’ils ont été en difficulté en cette saison, Toulon reste toujours une équipe dangereuse », explique Dillyn Leyds. Et ce n’est pas son capitaine qui va le contredire. « Toulon est une bête qui reste blessée et il faut toujours se méfier des équipes un peu malades et qui reviennent fort ».

Depuis plusieurs semaines, La Rochelle réussit enfin à enchaîner et retrouve une bonne dynamique. « On a su prendre du recul, explique Victor Vito, pour mieux repartir et trouver notre rythme après quelques ajustements ».

Tout feu, tout flamme

De chaque côté, cet affrontement s’annonce électrique et virevoltant. Si Toulon va pouvoir s’appuyer sur Cheslin Kolbe ou Eben Etzebeth, La Rochelle ne sera pas non plus en reste malgré l’absence de ses internationaux tricolore, puisque Victor Vito, Jules Favre ou encore Jérémy Sinzelle devrait être de la partie.

Notre mentalité a changé depuis 3 semaines, on n’est plus exigent entre nous, confirme Ronan O’Gara, on va à Toulon avec une stratégie bien déterminer pour remporter la victoire, et on peut le faire ». Ronan O’Gara. 

L’entraîneur maritime semble confiant, d’autant plus au regard des dernières performances des ses joueurs. « Le but ce week-end est de réitérer la même performance faite face à Brive. On ne doit pas être bon que pendant 40 minutes, mais sur les deux mi-temps. Si l’on joue comme lors de ces 40 premières minutes, La Rochelle est une équipe dangereuse et injouable ».

Une victoire rochelaise permettrait de mettre une option sur la qualification à 7 journées de la fin de la saison régulière et ainsi d’y voir un peu plus clair au classement de TOP 14 très serré et un peu fou.


Publicités


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes