Le 19 mars dernier, la place située devant le collège public Maurice Calmel était baptisée. Elle porte aujourd’hui un nom, celui de Robert Gauriaud disparu en 1996, résistant pendant la seconde guerre mondiale et fondateur du collège.

Reportage : Ludovic SARRAZIN.