Depuis le début de l’année 2018, la Communauté de communes Aunis Atlantique s’est engagé dans la transition énergétique à travers un plan d’actions qui amène les 20 communes à devenir TEPOS d’ici 32 ans.
Et même si tout semble bien engagé sur le plan de l’énergie ; Développement éolien et solaire, isolation des habitations, transport alternatif, plan d’action sur l’agriculture, le territoire est en grande souffrance coté mobilité et plus particulièrement concernant les transports en commun gérés aujourd’hui par la Région Nouvelle Aquitaine.
Quand on sait que 53 % de la consommation d’énergie et que 45% des émissions de CO2 de notre territoire, majoritairement rural, proviennent des véhicules indispensables à la mobilité, dont le coût financier ne cesse d’augmenter, on a du mal à comprendre le peu de lignes de car et le peu de dessertes mises en place sur le nord Aunis par la Région.

Reportage : Ludovic SARRAZIN

https://www.aunisatlantique.fr/environnement-et-urbanisme/environnement/transition-energetique/

http://www.territoires-energie-positive.fr/