La Rochelle. Pas de bars ouverts, le café à emporter tire-t-il son épingle du jeu ?

A La Rochelle, les amateurs d’expresso pris au comptoir ou en terrasse sont bien malheureux. Depuis le début du confinement les cafés sont portes closes.

Alors comment assouvir l’envie d’un petit noir bien serré. Le café à emporter peut-être ? Eh bien même pas. Les commerces de cafés à emporter font grises mines, qui l’eu cru, alors que la France est placée au 9e rang européens des consommateurs de café et près d’un français sur trois dit le prendre à l’extérieur de son domicile.

Jannick Chollet sur la place de Verdun, responsable du French Coffee Shop n’en revient pas du peu de client qui franchisse la porte de son établissement. “J’ai beaucoup moins de clients qu’avant. Ils ne peuvent pas s’installer pour boire un café ou encore manger quelque chose alors ils ne s’arrêtent pas”.

Publicités
Encart pub Super U Marans Drive

Sur la place du marché, Sébastien Dupuy, le patron de la Brûlerie du marché est du même avis. “C’est plutôt stable voir en légère régression même s’il est difficile de faire une comparaison car nous n’avons de terrasse”.

Quant à Sandrine installé à l’intérieur du marché à la tête de sa boutique Zen-Cha, elle fait un autre constat. “J’ai plus de clients et des nouveaux clients, des clients qui m’ont découvert depuis le déconfinement”.


Un reportage de Erwan MILON et Ludovic SARRAZIN.


La Rochelle, Société, Vie des communes