Un projet de 19 réserves d’eau sur la vallée de la Sèvre niortaise et du Mignon arrive en fin d’étude.  Ces réserves de substitution dit « bassine » sont dédiées à l’irrigation agricole. Son financement comme son utilité est aujourd’hui remis en cause par un collectif citoyen.

Reportage : Guillaume WACRENIER