Charente-Maritime : 15 communes vont s’entraîner pour faire face au risque submersion marine

Les 27 et 28 novembre prochain, 15 communes du littoral de Charente-Maritime s’entraîneront à des exercices au risque submersion marine.

océan Charente maritime risque submersion exercice. ©Ludovic Sarrazin
15 communes du littoral de Charente-Maritime participeront à l’exercice au risque submersion marine. ©Ludovic Sarrazin.

Plan ORSEC

Appelé Submersion17, l’exercice entre dans le dispositif du plan ORSEC ( Organisation de la Réponse de Sécurité Civile ) et se déroulera pendant deux jours, les 27 et 28 novembre prochain.

Publicités
Encart pub Super U Marans Drive

Les communes d’Angoulins, Aytré, Charron, Châtelaillon-Plage, Esnandes, Fouras, Île d’Aix, L’Houmeau, La Brée les Bains, La Jarne, La Rochelle, Loix, Marsilly, Nieul-sur-Mer et Yves y participeront.
Seront également associés le Conseil départemental et les intercommunalités : les communautés d’agglomération de La Rochelle et Rochefort, les communautés de communes de l’Île de Ré, d’Oléron et Aunis Atlantique.

« Anticiper, c’est déjà se protéger »

Les services de sécurité et de secours, préfecture, DDTM, SDIS, Gendarmerie, Police, DMD et les associations agréées de sécurité civile encadreront l’ensemble de l’action. Les opérateurs des réseaux GRDF, Enedis et RTE participeront également à l’opération.
Parallèlement une campagne d’information est lancée par les services de l’État pour sensibiliser les habitants aux réflexes à adopter en cas de  submersion. Cette campagne sera accessible à partir de la page Facebook de la Préfecture.

Publicités
PUB Cinéma Tout vu

Initié à la suite de la tempête Xynthia

« L’exercice Submersion17 s’inscrit dans le programme de protection des populations initié à la suite de la tempête Xynthia, déjà concrétisé notamment par les programmes d’action de prévention des inondations (PAPI), les projets d’endiguement (dits PSR), les actions de réduction de la vulnérabilité, l’élaboration des plans de prévention des risques littoraux, de la mise en place par Météo France d’une vigilance spécifique météo «vagues submersions», et du renforcement de la culture du risque », indique la Préfecture de Charente-Maritime.

Dispositifs de protection

Certaines communes (Angoulins, Aytré, Charron, Châtelaillon et Loix) testeront également leurs dispositifs de protection anti-submersion et solliciteront leur population à participer à un exercice d’évacuation.

Par : Ludovic Sarrazin.


article, Société, Vie des communes